La phonétique et l'orthographe font trop bon ménage

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

La phonétique et l'orthographe font trop bon ménage

Message  Amour le Jeu 4 Nov - 13:42

La phonétique et l'orthographe font trop bon ménage

Que signifie ce titre obscur ?

Que l'orthographe et la prononciation étant très étroitement liées, les mauvaises orthographes sont trop souvent induites par les mauvaises prononciations, et réciproquement. D'où la nécessité quasi perpétuelle de se montrer très vigilant lorsque vous relisez votre message avant d'en valider l'envoi.

Pour illustrer ma pensée, je vais vous décrire un exemple très concret :

Ma fille est en classe de CE2. Sa maîtresse, lorsque qu'elle dicte, prononce de la même façon le mot et (conjonction de coordination) et le mot est (verbe être - 3e pers. du singulier du prés. de l'indicatif).
En l'occurrence, elle les prononce é (e en phonétique internationale) comme dans la saison d'été ou comme dans la boisson indo-chinoise, le thé.
Or, nous qui sommes au faîte de l'information (chez Carte & Plans, forcément, nous sommes des gens bien informés), nous savons que est (verbe être conjugué) se prononce è (ε en phonétique internationale), comme dans maîtresse, serpette, treizième, etc.

Seulement, les petits enfants du CE2, eux, ne le savent pas forcément. Alors, que se passe-t-il quand la maîtresse dicte le bonnet de la jeune fille... ?

Eh bien, la majorité des élèves va être dans l'erreur et va écrire le beau nez de la jeune fille, ce qui n'a évidemment pas du tout le même sens.



Alors, vous me direz : « Oui, mais nous, adultes, si on replace cette phrase dans son contexte, on voit bien qu'il s'agit d'un bonnet et non d'un beau nez ! »
Je vous réponds donc : « Peut-être, mais là, en l'occurrence, il s'agit d'enfants. Et la plupart de ces enfants vont être troublés par tout cela. Et attendu que les problèmes de dyslexie sont beaucoup plus fréquents qu'il n'y paraît, nombre de ces enfants auront de réelles difficultés en orthographe tout au long de leur scolarité, à cause de ce genre d'erreur. »
Je mentionne tout cela en connaissance de cause, croyez-moi !
Selon les individus, la dyslexie peut être légère ou profonde. Mais quand on plonge dans l'erreur un enfant qui n'a qu'une légère dyslexie, les symptômes peuvent s'aggraver.
D'où le travail des orthophonistes ; mais pourquoi en arriver là quand, à la base, il nous suffit d'être vigilants ?

Donc, à cause de la mauvaise orthographe et (ou) de la mauvaise prononciation, on ne fait que compliquer l'expression française. On aggrave la dyslexie ; on banalise les erreurs et on participe à l'appauvrissement de la langue.


Dernière édition par Amour le Lun 31 Déc - 13:34, édité 1 fois

_________________
avatar
Amour
Administratrice
Administratrice


Revenir en haut Aller en bas

Re: La phonétique et l'orthographe font trop bon ménage

Message  Amour le Jeu 4 Nov - 14:02

La prononciation de ŒSOPHAGE


Comme dans FŒTUS, la voyelle double œ se prononce é, et ce dans la plupart des mots issus du latin.
Bien entendu, il y a quelques exceptions.

Ce sont dans les mots d'origine saxonne (le lœss, par exemple), qu'on trouve la prononciation eu.

Sinon, la prononciation de la voyelle double œ se fait en eu lorsque la lettre u suit immédiatement le œ, comme dans sœur, cœur, chœur, mœurs, œuf, bœuf, etc.
Je profite de cette règle pour préciser que le s qui termine le mot mœurs ne se prononce pas.

__________________________________________________

Wiktionnaire (http://fr.wiktionary.org/wiki/%C5%93sophagien) :
La règle historique veut qu’un « œ » non suivi d’un « u » se prononce /e/ ou // (sauf dans œil, œillet et leurs dérivés car le « u » étymologique issu du latin est devenu muet et n’est plus transcrit).

__________________________________________________

Radio-Canada.CA (http://www.radio-canada.ca/radio/francaismicro/description.asp?ID=1046&CAT=O&leid=745&lacat=n) précise même :
Dans les mots commençant par œ, la ligature œ se prononce È, lorsqu’elle est suivie des lettres st. Par exemple, œstrogène se prononce ÈS-TRO-JÈN. Suivie de I ou de U, œ se prononce E (comme œil et œuvre). Enfin, dans presque tous les autres cas, œ se prononce É. Par conséquent, les mots œdème, œnologue et œsophage se prononcent É-DÈM, É-NO-LOG et É-ZO-FAJ. Exceptions : les mots œrsted et œrstite (heureusement rarement usités) se prononcent respectivement EUR-STÈD et EUR-STIT.

__________________________________________________


Il faut préciser que rares sont les dictionnaires qui tolèrent la prononciation de ŒSOPHAGE en eu-zô-fa-je car une telle prononciation est fautive et porte atteinte à la signification même de la langue française et à ses origines.

_________________
avatar
Amour
Administratrice
Administratrice


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum