Ecouter de la musique...

Page 4 sur 10 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

The Carpenters

Message  Martha Fodstad le Mer 14 Oct - 8:07

The Carpenters

Source : Wikipedia (http://fr.wikipedia.org/wiki/The_Carpenters)

The Carpenters sont un duo musical américain des années 1970 formé par Karen (1950-1983) et son frère Richard Carpenter (1946).
Originaires du Connecticut, ayant déménagé à Los Angeles avec leur parents, qui souhaitaient favoriser la carrière musicale de leur fils, le duo va en quatorze ans de carrière (1969-1983) enregistrer onze albums, et placer 12 chansons dans les top 10 des charts aux États-Unis, dont trois numéros 1 et cinq numéros 2 rentrant parmi les meilleurs ventes de disques de tous les temps.

Leur carrière s'arrêtera en 1983 avec la mort de Karen Carpenter suite à des problèmes cardiaques liés à l'anorexie

En France, leur fameux titre Sing sera adaptée à 3 reprises avec succès, par Henri Salvador Chante la vie dans les années 70, ensuite et récemment par Thierry Gali Chante Noël et enfin en 2008 par la Star Academy 8 avec Chante.


Pour écouter Sing a song, cliquez sur la commande verte ci-dessous.



avatar
Martha Fodstad
Membre
Membre


Revenir en haut Aller en bas

Catimini

Message  Martha Fodstad le Mer 14 Oct - 8:08

Catimini

Source : http://csjij.catimini.free.fr/

Historique : http://csjij.catimini.free.fr/latroupe.htm


Pour écouter Quand je serai petite, cliquez sur la commande verte ci-dessous.





avatar
Martha Fodstad
Membre
Membre


Revenir en haut Aller en bas

Cher

Message  Martha Fodstad le Mer 14 Oct - 8:08

Cher

Source : Wikipedia (http://fr.wikipedia.org/wiki/Cher_(chanteuse))

Cherilyn Sarkisian La Pierre, mondialement connue sous le nom de Cher, est une actrice et chanteuse américaine, née le 20 mai 1946 à El Centro en Californie. Elle doit ses origines arméniennes à son père qui quitte le foyer avant sa naissance et ses origines cherokees, française et anglaise à sa mère, Georgia Holt, mannequin et comédienne à ses heures perdues.

Elle commence sa carrière musicale en plein mouvement hippie au sein du duo Sonny & Cher qu'elle forme avec son mari, Sonny Bono. En passant du folk au disco puis du rock à la pop avant de surfer sur la vague dance, Cher a accumulé les succès et demeure aujourd'hui l'une des plus grandes vendeuses de disques de l'histoire[1]. Sa carrière au cinéma est tout aussi prestigieuse, depuis les années 1980 elle donne la réplique aux plus grands (Jack Nicholson, Nicolas Cage, Meryl Streep, Kurt Russell...) et remporte moult trophées dont le Prix d'interprétation féminine à Cannes, plusieurs Golden Globes et, récompense suprême, l'Oscar de la meilleure actrice en 1987. Véritable superstar aux États-Unis, elle s'est imposée comme une icône de la mode dans les années 1970 et 80, époque à laquelle ses clips étaient censurés et où ses tenues légères et sexy faisaient scandale. À 42 ans, elle provoque un véritable tollé médiatique lorsqu'elle déclare publiquement avoir eu recours à la chirurgie esthétique, pratique qui lui vaut, aujourd'hui encore, la une de la presse people. Cher est aussi reconnue comme une véritable show girl, sa dernière tournée mondiale, le Living Proof - Farewell Tour (2002-2005) est entré dans le Guiness des records en tant que tournée la plus longue et la plus rémunératrice jamais effectuée par une artiste féminine. Après 45 ans de carrière, Cher est à ce jour la seule artiste ayant au moins un titre classé no 1 dans les charts chaque décennie depuis les années 1960. Elle est également la seule à avoir obtenu autant de récompenses sur la scène musicale que sur la scène cinématographique.

Cher fait sa première apparition à l'écran dans un sitcom américain très populaire dans les années 1950, Ozzie & Harriet. L'expérience est enrichissante pour la jeune fille, elle veut devenir actrice. Elle quitte l'école et sa famille à l'âge de 16 ans pour s'installer à Hollywood. Elle y rencontre l'acteur Warren Beatty avec qui elle a une relation le temps d'une nuit[1]. En novembre 1962, alors qu'elle enchaîne les petits boulots, elle fait la connaissance de Salvatore Bono dit Sonny dans un coffee shop de Los Angeles. Sonny travaille pour le producteur Phil Spector et invite Cher à de nombreuses sessions d'enregistrement aux studios Gold Star[1]. En mai 1963, Spector la pousse à faire les chœurs sur Be My Baby des Crystals. Là, il remarque son talent et lui propose un premier enregistrement en solo. Ringo I Love You, une ode à Ringo Starr que Cher interprète sous le pseudonyme de Bonnie Jo Mason est diffusé en radio au début de l'année 1964. Le titre passe inaperçu mais Phil Spector et Sonny font une nouvelle proposition à Cher. Elle enregistre alors son premier 45 tours sous son véritable prénom, Cherilyn. La chanson est écrite par Sonny et s'intitule Dream Baby, le disque sort chez Gold Star au printemps 1964. Sonny écrit de plus en plus pour Cher puis il décide d'enregistrer quelques chansons avec elle. Ils se font appeler Caesar & Cleo (César & Cléopatre) et leur premier 45 tours The Letter paraît fin 1964. L'accueil du public est mitigé mais la B-side Baby Don't Go est largement diffusée en radio. Sonny décide donc de composer un album entier et, encouragé par Phil Spector, il enregistre 12 chansons avec Cher. Le duo hippie le plus influent des sixties vient de naître. Elle a une demi-sœur.

Pour découvrir la suite de l'article, rendez-vous à l'adresse Wikipedia mentionnée plus haut (en jaune).

Pour écouter Believe, cliquez sur la commande verte ci-dessous.



avatar
Martha Fodstad
Membre
Membre


Revenir en haut Aller en bas

Jeanne Cherhal

Message  Martha Fodstad le Mer 14 Oct - 8:09

Jeanne Cherhal

Source : Wikipedia (http://fr.wikipedia.org/wiki/Jeanne_Cherhal)

Jeanne Cherhal (née le 28 février 1978 à Nantes) est une chanteuse française.
Jeanne Cherhal est née à Nantes le 28 février 1978 d'un père plombier et d'une mère au foyer (institutrice en congé de l'Education). Elle a grandi avec ses deux soeurs Émilie (la benjamine) et Lise (la cadette qui se risqua à son tour dans la chanson, et aussi dans le théâtre), à Erbray (Loire-Atlantique). Après des études de philosophie à l'université de Nantes, elle se produit d'abord seule avec son piano ou avec son guitariste Éric Löhrer dans de petites salles de concert. À l'époque, elle porte de longues nattes. Après un CD six titres autoproduit, elle sort en 2002 un album live sous le label indépendant tôt Ou tard, intitulé Jeanne Cherhal.

Elle débute vraiment en chantant durant un mois en double affiche avec Vincent Delerm à l'Européen en 2002. Elle effectue par ailleurs une série de concerts en compagnie de Matthieu Bouchet, qui donnera lieu à l'édition d'un livre-disque live (tiré uniquement à 1 500 exemplaires et épuisé).

Son deuxième album Douze fois par an sorti en 2004 est un succès. Elle obtient alors des récompenses, mais surtout la reconnaissance d'un large public.

Fin 2005, durant trois mois, elle joue dans la pièce de théâtre Les Monologues du vagin.

En 2006, paraît son troisième album, L'eau, réalisé par Albin de la Simone. C'est un disque plus abouti musicalement, et les thèmes qu'elle y aborde sont à la fois plus personnels et plus engagés. (cf. Le Tissu)

Cet album lui permettra encore une fois de faire une longue tournée en France et à l'étranger puisqu'elle se produit en Belgique, en Suisse, à Berlin, à Londres, à Dublin, à Beyrouth, au Canada, et en Afrique Centrale.

En février 2008 elle met en ligne sur sa page MySpace un titre inédit, inspiré d'un « fameux » SMS : Si tu reviens, j'annule tout...

En 2009, elle participe à la BOF du film de Maïwenn : Le Bal des actrices.

Un nouvel album est prévu début 2010 chez Barclay.

Depuis plusieurs années, elle est engagée auprès de l'association Le Courrier de Bovet.

Pour écouter Ma vie en l'air, cliquez sur la commande verte ci-dessous.



avatar
Martha Fodstad
Membre
Membre


Revenir en haut Aller en bas

ZZ Top

Message  Martha Fodstad le Mer 14 Oct - 8:11

ZZ Top

Source : Wikipedia (http://fr.wikipedia.org/wiki/ZZ_Top)

ZZ Top (prononcer zee zee top) est un groupe de rock américain originaire d'El Paso au Texas, qui a connu le sommet de sa célébrité pendant les années 1970 et 1980. Les membres de ce trio sont Billy Gibbons (chant et guitare), Dusty Hill (chant et basse) et Frank Beard (batterie).
L'origine légendaire de leur nom reste obscure. Certains disent qu'il s'agit du nom de papier à cigarette utilisé à l'époque par les membres du groupe. Pour d'autres, le groupe a pris ce nom comme un pari, il s'agissait pour eux que leurs albums soient toujours les derniers dans les bacs à disques (vinyls, à l'époque) chez tous les disquaires. En effet, le classement dans ces bacs est alphabétique. L'explication vient de Billy Gibbons, expliqué dans leur livre Rock + Roll gearhead : il est dérivé du nom du maître du blues B.B. King. Ils voulaient s'appeler eux-mêmes ZZ King mais cela ressemblait encore trop à l'original. Ils ont pensé que ce "King" était au "Top" et ont donc adopté ZZ Top. Mais une autre rumeur persiste sur le nom du groupe. Il s'agirait d'une faute de frappe au lieu de taper "22 top" le groupe s'est vu appeler "zz top". Mais dernièrement dans le magazine français Guitare Extreme, le groupe explique que leur nom viens de la bière Corona Light. Selon leurs dires, le L de Light ressemble à un Z. Ils en ont retourné deux et voilà! Mais, apparemment, leur nom reste difficile à expliquer.
Ancré dans les bases du blues et du rock, le groupe est connu pour avoir un son de guitare tranchant et un chant puissant, mais plus encore pour son apparence bien particulière. Le style cowboy texan avec stetson et santiags jusqu'à l'album Tejas laissera la place, après une pause de deux ans, à partir de Deguello au look barbu version prospecteur que l'avènement de l'ère du clip rendra mondialement célèbre au début des années 1980.
Gibbons et Hill apparaissent alors toujours avec des lunettes de soleil, un chapeau de cow-boy et une barbe démesurée qui leur arrive à la ceinture. Curieusement, le dernier compère, Franck Beard - « Beard » signifiant « barbe » en anglais - n'en porte justement pas, ou du moins, beaucoup plus courte quand ça lui arrive ! En 1984, la société Gillette a offert à Gibbons et Hill, un million de dollars pour tourner dans un spot publicitaire où ils raseraient leur barbe, mais ils ont refusé. Lors de leurs prestations scéniques, Gibbons et Hill sont connus pour faire les mêmes gestes en même temps.
Leur plus grand succès est l'album Eliminator en 1983, avec les titres Gimme all your lovin, Legs et Sharp Dressed Man.
Le groupe véhicule un humour typiquement cow boy « texan » dans le choix des titres de chansons célébrant fréquemment les plaisirs simples de la bagarre (Beers Drinkers and Hell Raisers), de l'alcool (Arrested For Drivin While Blind, Whiskey'n Mama) et des femmes (A Fool For Your Stockings, Legs, Francine, Bad Girl, Got Me Under Pressure...), même celles de petite vertu pratiquant leur profession dans des établissements spécialisés (La Grange, Balinese, Mexican Blackbird...).
Billy Gibbons qui a commencé sa carrière au sein du groupe blues et psychédélique The Moving Sidewalks possède un toucher guitaristique bluesy reconnaissable à la première note. Il ne s'est jamais caché d'être avant tout un bluesman, même si sont également présentes les influences rock avec plusieurs reprises d'Elvis Presley (Jailhouse rock et Viva Las Vegas) ainsi que le psychédélisme (la reprise de The 13th Floor Elevators Reverbation sur la compilation Tribute to Rocky Erickson). En matière de guitares, outre de nombreuses créations scéniques, il est connu pour sa collection incluant des modèles rares (il aurait un prototype de la Gibson Modern), des modèles prestigieux (une Fender Stratocaster rose donnée à Billy par Jimi Hendrix lui-même) et sa célèbre "Pearly Gates", une Gibson Les Paul pour laquelle il a même nommé un instrumental (Apologies to Pearly). Le groupe est le mécène du Delta Blues Museum.
Une activité importante existe autour du groupe avec notamment le site web « non-officiel » de Peter Zurich, Little ol' band from Texas. Une véritable archive mondiale de concerts s'est organisée autour de Gregory K. Deeter (Houston) et de Albert Phelipot (chargé de remastering pour plusieurs enregistrements devenus des références historiques -France-) sur le site ZZ Live.
Les ZZ Top font une brève apparition au cinéma dans Retour vers le futur III où ils interprètent des musiciens dans un bal folk. Ils interprétent également la bande originale de ce film. De plus, Bill Gibbons interprète la voix off et fait quelques apparitions dans le clip du titre "Rockstar" de Nickelback. Censé aussi être le père du personnage d'Angela Montenegro (Michaela Conlin) dans la série télévisée Bones, il y fait quelques apparitions.
On peut aussi retrouver leur chanson La Grange dans le jeu vidéo Guitar Hero III : Legends of Rock ainsi que dans Guitar Hero : On Tour
Très prisé des salles de concert nord-américaines, le groupe effectue lors de sa tournée mondiale 2008, son grand retour sur les scènes européennes (tête d'affiche des Vieilles Charrues 2008 à Carhaix dans le Finistère) ainsi qu'un concert en plein-air à Urbach, un petit village de Moselle, lors de la fête de la Musique.
A noter qu'ils ont tous trois utilisé la pause entre "Tejas" et "Degüello" pour apprendre le ...saxophone!
A la WWE, le 20 Juillet 2009, lors de Raw ils ont été les Guest Host.

Pour écouter La Grange, cliquez sur la commande verte ci-dessous.



avatar
Martha Fodstad
Membre
Membre


Revenir en haut Aller en bas

EMILE WALDTEUFEL

Message  Martha Fodstad le Mer 14 Oct - 8:12

Emile Waldteufeld

Source : Wikipedia (http://fr.wikipedia.org/wiki/%C3%89mile_Waldteufel)

Charles Émile Lévy Waldteufel, connu sous le nom d'Émile Waldteufel, est un compositeur français né à Strasbourg le 9 décembre 1837 et mort à Paris le 12 février 1915.
Charles Émile Waldteufel est issu d'une lignée de musiciens dont le fondateur fut Moyse Lévy, musicien ambulant à Bischheim (Alsace), qui se choisit le pseudonyme de Waldteufel. Un de ses fils, Lazare Lévy (1801-1884), alias Louis Waldteufel, violoniste et chef d'orchestre, eut quatre fils,Achille (1830-?), Isaac (1832-1884), dit Léon, chef d'orchestre des bals de la cour et de la présidence, Salomon dit Edouard (1834-?) et Charles Émile, dit Émile, qui fut le plus connu et le plus prolifique compositeur de la famille.

En 1844, sa famille gagne Paris pour que Léon puisse apprendre le violon au Conservatoire. À son tour, de 1853 à 1857, Émile y est inscrit pour étudier le piano; Jules Massenet et Georges Bizet y sont ses camarades de classe. Waldteufel, comme beaucoup d'autres pianistes de son époque, composait au piano ses oeuvres, mais dans la perspective d'orchestrations ultérieures en fonction des conditions de représentation (salons privés, salles de bal ou bals de plein-air).

Durant le Second Empire, Waldteufel écrit de nombreuses danses qui le font connaître. En 1865, particulièrement apprécié par Eugénie, il devient directeur de la musique de danse de la cour impériale de Napoléon III et pianiste attitré de l'impératrice. Il est chargé d'animer les fameuses soirées dansantes de Biarritz et de Compiègne. À partir de 1867, l'orchestre de Waldteufel accompagne les bals aux Tuileries, prenant ainsi la suite d'Isaac Strauss que Berlioz appelle "le Strauss de Paris" dans ses mémoires, puis ceux de l'Élysée après la guerre franco-prussienne.

En 1874, il est remarqué par le Prince de Galles, le futur Edouard VII, qui lui propose de le faire connaître en Grande-Bretagne. S'ensuit un contrat avec la société d'édition londonienne Hopwood & Crew qui lui permet d'être joué lors des bals de la Reine Victoria à Buckingham Palace. Sa musique y domine les programmes durant plusieurs années. La Valse des patineurs (1882) lui vaut une renommée internationale, et il est désormais joué à Londres, à Berlin et à Paris avec succès jusqu'au début du XXe siècle.

La musique de Waldteufel est caractérisée par un sens mélodique dans la tradition des mélodistes français de son époque tels Gounod, Saint-Saëns ou Bizet. Son inspiration s'étend des opéras comiques d'Audran, Lacome ou Offenbach jusqu'à la musique populaire bavaroise (qu'il connait par sa mère) ou le folklore de Bohème. Son œuvre abondante comporte essentiellement de la musique de danse : valses, polkas et mazurkas ainsi que des mélodies qui firent sa réputation. L'utilisation d'Amour et Printemps comme l'indicatif de l'émission française télévisée Ciné club a été pendant longtemps une des rares occasions d'entendre encore la musique de Waldteufel à la fin du XXe siècle. De nos jours, la valse des patineurs et une poignée d'autres pièces continuent d'illustrer des films, téléfilms (chez Maupassant, première saison), dessins animés (Bob l'éponge), et publicités (Afflelou).

Émile Waldteufel est enterré au cimetière du Père-Lachaise à Paris.

Pour écouter Amours et Printemps, cliquez sur la commande verte ci-dessous.





Dernière édition par Martha Fodstad le Mer 14 Oct - 19:09, édité 1 fois
avatar
Martha Fodstad
Membre
Membre


Revenir en haut Aller en bas

BRENDA LEE

Message  Martha Fodstad le Mer 14 Oct - 8:13

Brenda Lee

Source : Wikipedia (http://fr.wikipedia.org/wiki/Brenda_Lee)

Brenda Lee, de son vrai nom Brenda Mae Tarpley, est née le 11 décembre 1944 à Atlanta en Géorgie (USA).
Brenda a deux sœurs et un frère : Linda née en 1942, Robyn née en 1955 et Randall né en 1949.
Fascinée par la musique entendue à la radio, à l’âge de trois ans, elle mémorise déjà des parties de chansons qu'elle chante tout en jouant dans la maison familiale.
En 1950, elle fait partie des élèves de son école choisis pour participer au concours de talents du festival de printemps de sa région : elle remporte le premier prix. Les organisateurs sont impressionnés et invitent Brenda à participer à un show radio d’Atlanta. Brenda fait ses débuts avec la chanson Too Young, et connaît aussitôt un très grand succès. On lui propose donc de revenir chaque samedi. Elle participe ensuite régulièrement à une autre émission.
Reuben, le père de Brenda, joueur de baseball semi-professionnel et charpentier, meurt d’un accident du travail en mai 1953. La mère de Brenda se marie quelque temps après avec Jay Rainwater, et la famille déménage à Augusta, Géorgie.
A la fin de l'année 1955, le chanteur de country Red Foley, alors au sommet de sa carrière, vient chanter à Augusta. Il accepte que Brenda fasse une apparition dans son show. Elle y chante Jambalaya et son succès dépasse tous les espoirs. En février 1956, Brenda passe ensuite dans un show sur ABC, une station située à Springfield, Missouri. Devant le succès, la famille décide de déménager à Springfield.
Brenda se produit alors dans des émissions nationales. Elle rencontre Paul Cohen, directeur de Decca Records à Nashville. Le 21 mai 1956, elle signe son premier contrat avec la maison de disques.
Le 30 juillet 1956, elle enregistre sa première session dans un petit studio de Nashville (Bigelow 6200 entre autres). Les deux premier singles sortis par Decca sont Jambalaya avec Bigelow 6200, Christy Christmas avec I'm Gonna Lasso Santa Claus. Elle enregistre ensuite One Step At A Time. Cette dernière chanson la place à la 43e place des charts.
En mai 1957, elle enregistre Dynamite qui lui donnera son surnom de "Little Miss Dynamite". Puis le 8 mai 1958, Ring-A-My-Phone et Little Jonah. Elle fait la connaissance d’Elvis Presley avec qui elle demeure amie jusqu’à la mort du chanteur.
Dans le même temps, Brenda continue de se produire dans divers concerts (dont le Flamingo Hôtel de Las Vegas) et divers shows TV. Cependant, elle est de moins en moins demandée, sûrement à cause du fait qu'elle a 14 ans et n’est plus considérée comme une enfant prodige.
En janvier 1959, elle part à Paris (France). Là, les promoteurs qui avaient organisé sa venue, s'attendaient à voir une adulte et non une teenager. Du coup, ils ne veulent plus assurer leur contrat. Son impresario déclare à la presse qu’elle est en fait une naine de 32 ans. Puis, honteux de son action, il dément sa déclaration, mais l'histoire est publiée, et la rumeur se répand dans toute l'Europe et dans le monde entier. Ce scandale sera finalement bénéfique à Brenda, qui fera salle comble à tous ses concerts et passera même à l'Olympia pendant cinq semaines. En coulisses, Gilbert Bécaud l'encourage et lui donne des conseils.
Ce succès parisien lui permettra de se rendre au Royaume-Uni, aux Pays-Bas et en Allemagne, au Brésil où elle rencontre un immense succès. Son succès en Europe finit par se répercuter aux États-Unis.
En août 1959, Sweet Nothin's arrive à la 5e place dans les charts américains, à la 4e place dans les charts britanniques. L’auteur, Ronnie Self, lui donnera une autre chanson, I'm sorry qui sera n°1 aux USA.
Le succès de I'm sorry sera la transition du changement musical de Brenda. En effet, celle-ci va maintenant s'orienter vers un son plus "nashvillien' et abandonner le rock and roll. Elle chante I Just Want To Be Wanted, Emotions et You Can Depend On Me dans les années 1960.
1961: Brenda Lee fait ses débuts au cinéma dans Two little bears. Elle y chante Speak To Me Pretty qui est devenu très populaire au Royaume-Uni… mais n’a pas eu grand succès aux États-Unis. Elle a eu aussi un petit rôle dans Smokey and the Bandit 2 où elle chante Again and Again.
Le 24 avril 1963, à l'église Radnor de Nashville, elle se marie avec Ronnie Shacklett(né le 12 mai 1944). Son premier enfant naît en 1964.
1962-1966: All Alone Am I, As Usual, Coming On Strong, Too Many Rivers.
Septembre 1964 : au cours de la Royal Command Performance, elle chante devant la reine Elizabeth II. Elle continue ses tournées au Royaume-Uni, Allemagne, France, Italie, Japon.
Dans les années 1970, Brenda Lee, confrontée à ses soucis de jeune maman, a également des problèmes de voix dus à ses cordes vocales malmenées. Elle décide d’arrêter de chanter pendant un certain temps, mais reprend peu après, et continue d’enregistrer des disques.
1983 : elle chante en duo avec Willie Nelson, You're Gonna Love Yourself (In The Morning).
En 1997, elle a été introduite au Country Music Hall of Fame


Pour écouter I'm sorry, cliquez sur la commande verte ci-dessous.



Pour écouter Let it be me, cliquez sur la commande verte ci-dessous.



Pour écouter Stupid Cupid, cliquez sur la commande verte ci-dessous.



avatar
Martha Fodstad
Membre
Membre


Revenir en haut Aller en bas

Chicago

Message  Martha Fodstad le Mer 14 Oct - 8:14

Chicago

Source : Wikipedia (http://fr.wikipedia.org/wiki/Chicago_(groupe))

Chicago est un groupe de rock, pop et jazz-rock américain formé en 1967 à Chicago, dans l'Illinois, aux États-Unis sous le nom de Chicago Transit Authority, du nom de la compagnie gérant les transports en commun dans la ville de Chicago.
Dès le début, le groupe comprend une solide section de cuivres : Walter Parazaider (saxophone), James Pankow (trombone) et Lee Loughnane (trompette). Terry Kath (guitare), Robert Lamm (claviers), Danny Seraphine (batterie), et Peter Cetera (basse) complètent le personnel.

Le Brésilien Laudir De Oliveira (percussions) participe à l'album Chicago VII (1974) puis le chanteur/guitariste Donnie Dacus rejoint le groupe en 1978 pour l'album Hot Streets, remplaçant Terry Kath, mort en nettoyant son fusil de chasse. La légende voudra qu'il ait joué à la roulette russe. De Oliveira et Dacus ne restent pas longtemps au sein du groupe. Le guitariste Chris Pinnick rejoint le groupe pour l'album Chicago XIII (1979) puis Bill Champlin (guitariste, claviers et chant) devient membre du groupe à partir de 1981. Cette dernière arrivée coïncide avec un changement d'étiquette et la rencontre avec le producteur David Foster.

Peter Cetera quitte le groupe en 1985 et se lance dans une carrière solo. Le bassiste Jason Scheff le remplace. Après l'album Chicago 18, le guitariste Dawayne Bailey remplace Chris Pinnick. En 1990, le batteur Tris Imboden remplace Danny Seraphine. En 1995, le guitariste Dawayne Bailey est remplacé par Keith Howland. Après tous ces mouvements, quatre des sept membres d'origine -- Lamm, Loughnane, Pankow et Parazaider -- restent au sein du groupe en 2006, accompagnés de Champlin, Howland, Imboden et Scheff.

Parmi les nombreux succès du groupe, citons les trois titres qui furent N°1 aux États-Unis : "If You Leave Me Now" (1976), "Hard To Say I’m Sorry" (1982) et "Look Away" (1988), mais n'oublions pas les standards comme "25 or 6 to 4" (N°4 en 1970), "Saturday In The Park" (N°3 en 1972) et "Hard Habit to Break" (N°3 en 1984). Le 30e album du groupe, Chicago XXX, est sorti en 2006.


Pour écouter If you leave me now, cliquez sur la commande verte ci-dessous.



avatar
Martha Fodstad
Membre
Membre


Revenir en haut Aller en bas

The Christians

Message  Martha Fodstad le Mer 14 Oct - 8:15

The Christians

Source : Wikipedia (http://fr.wikipedia.org/wiki/The_Christians)

The Christians est un groupe d'influence sophisti-pop formé en 1985 à Liverpool, Royaume Uni, qui a marqué plusieurs carrières internationales dans les années 1980 et début 1990.
Le nom du groupe fait référence au surnom des trois frères qui ont été à l'origine dans le line-up, et est le deuxième prénom aussi par coïncidence du guitariste Henry Priestman.

Garry Christian (né le 27 Février 1955, Liverpool) (chant), Roger Christian (né le 13 Février 1950 - décédé le 8 Mars 1998 de tumeur au cerveau) (chanteur, instrumentiste), Russell Christian (né le 8 Juillet 1956) (claviers, saxophone, chant), et Henry Priestman (né Christian Henry Priestman, 21 Juillet 1955, à Kingston upon Hull, élevé à Liverpool) (claviers, guitares, chant) ont formé le groupe en 1985. En raison d'une réticence à tour, Roger a quitté le groupe en 1987.

Allmusic décrit The Christians comme des blue-eyed soul, à savoir soul et R&B musique jouée et chantée par des musiciens blancs. Les frères Christians sont membres d'une famille nombreuse née d'un père jamaïcain des immigrants noirs, un ingénieur de métier , et d'une mère blanche Liverpool. Elles peuvent être décrites comme une «combinaison de l'âme et de la pop" ou "Sophisti-Pop".

Le groupe figure parmi un certain nombre d'âme d'influence des groupes dans les années 1980 qui avaient des liens étroits avec UK punk rock, musique de la Nouvelle Vague et post-punk. Considérant que Mick Hucknall (chanteur du groupe Simply Red) a commencé avec le punk-rock de The Frantic Elevators, et des Fine Young Cannibals qui étaient d'anciens membres de la post-revivalistes ska punk The Beat, la chanson principale caractéristique de l'écrivain Henry Priestman fait ses premières armes musicales avec de nouvelles espoirs Yachts onde. En outre, le manager du groupe, Pete Fulwell, était le co-propriétaire du club punk de Liverpool d'Eric et a également géré les luminaires post-punk The Mighty Wah, Black et It's immatériel.

En termes de politique-lyrics conscient, le groupe avait des similitudes avec des groupes comme The Blow Monkeys et ont été étiquetés «socialement âme-conscience". Musicalement, ils sont plus en commun avec les groupes de l'harmonie classique noir comme The Persuasions.

En Rock: The Rough Guide, un critique, Charles Bottomley, a décrit le groupe comme The Temptations en jeans déchirés, produire des chansons-graveleux, centré dans un shell vocaux sucrés. Bottomley fait valoir en outre que cette âme "grumpy" a bien fonctionné mais, au fil du temps, butterscotch harmonies et de funk acrylique est venu et représentent une mode de vie de classe moyenne en contradiction avec la conscience marxiste de Priestman.

Pour découvrir la suite de l'article, rendez-vous à l'adresse Wikipedia mentionnée plus haut (en jaune).


Pour écouter Words, cliquez sur la commande verte ci-dessous.



avatar
Martha Fodstad
Membre
Membre


Revenir en haut Aller en bas

Eric Clapton

Message  Invité le Lun 26 Oct - 17:33

Eric Clapton

Source : Wikipedia (http://fr.wikipedia.org/wiki/Eric_Clapton)

Eric Clapton CBE est un guitariste, chanteur et compositeur de blues et de rock britannique né le 30 mars 1945 à Ripley, près de Londres (Angleterre). En 2003, le mensuel Rolling Stone l'a classé 4e meilleur guitariste de tous les temps. Ses fans, en toute simplicité, l'ont surnommé God (Dieu).

Né à Ripley, dans le Surrey au Royaume-Uni, Eric Clapton est le fils naturel d'un soldat canadien et d'une mère Anglaise. Son père, parti combattre en Europe peu après sa naissance, est ensuite retourné au Canada. Sa mère, qui n'a alors que 16 ans, étant encore trop jeune pour s'occuper de lui, le jeune Eric est confié à ses grands-parents maternels (dont le nom, Clapp, est à l'origine de la fausse rumeur selon laquelle le véritable nom du guitariste serait Clapp). Il sera plus tard définitivement abandonné par sa mère, partie à son tour au Canada au bras d'un autre soldat.

L'histoire de sa naissance resta longtemps un secret de famille, et l'enfant n'apprend qu'à l'âge de 9 ans que ceux qu'il croyait ses parents ne l'étaient pas, et que sa prétendue grande sœur était en réalité sa mère. Le choc est terrible pour Eric.

L'enfance de Clapton ne se passe pas sans accrocs - il a plus tard confessé avoir été un « sale gosse ». Peu attentif à l'école, il faillit même abandonner l'apprentissage de la guitare - il avait reçu sa première guitare acoustique, une Hoyer de fabrication allemande, en cadeau pour ses 13 ans - car il le jugeait « trop difficile » ! Postier pour gagner quelques sous, il intègre la classe de design de l'École d'Art de Kingston, dont ses résultats médiocres lui valent d'être rapidement renvoyé.

Pour découvrir la suite de l'article, rendez-vous à l'adresse Wikipedia mentionnée plus haut (en jaune).

Pour écouter Tears in Heaven, cliquez sur la commande verte ci-dessous.



Pour écouter Layla, cliquez sur la commande verte ci-dessous.




Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

PETULA CLARK

Message  Macha le Mer 28 Oct - 8:23

Petula Clark

Source : Wikipedia (http://fr.wikipedia.org/wiki/Petula_Clark)

Petula Clark est une chanteuse, compositrice et actrice britannique née le 15 novembre 1932 à Epsom (Surrey).
Son père Leslie Norman Clark était anglais et sa mère Doris, née Phillips, était galloise.

Son nom de baptème est Petula Sally Olwen Clark. Son père a créé ce prénom en fusionnant deux prénoms Pet et Ulla.

Entrée à l'âge de sept ans dans le monde du spectacle par l'intermédiaire d'une mère cantatrice soprano et d'un père imprésario, elle fut plus tard une grande vedette de la chanson francophone des années 1960 en interprétant notamment Boris Vian et Gainsbourg. Elle a épousé en juin 1961 le photographe Claude Wolf. Sa période faste se situe entre 1964 et 1968. Elle a remporté le Festivalbar en 1965.

Son titre Downtown, qui fut un succès mondial, est notamment repris dans la série américaine Lost (1re diffusion aux États-Unis le 22 septembre 2006, dans l'épisode 03x01).

On peut également entendre l'air de Downtown au début du film Les Dents de la mer 2, et pendant le générique de fin de Une vie volée.

En 1998, elle est faite commandeur de l'Ordre de l'Empire britannique

Pour découvrir la suite de l'article, rendez-vous à l'adresse Wikipedia mentionnée plus haut (en jaune).

Pour écouter Downtown, cliquez sur la commande verte ci-dessous.



Pour écouter C’est ma chanson, cliquez sur la commande verte ci-dessous.



Pour écouter Winchester Cathedral, cliquez sur la commande verte ci-dessous.




avatar
Macha
Membre
Membre


Revenir en haut Aller en bas

CLAUDE DEBUSSY

Message  Macha le Mer 28 Oct - 8:23

Claude Debussy

Source : Wikipedia (http://fr.wikipedia.org/wiki/Claude_Debussy)

Claude-Achille Debussy est un compositeur français né le 22 août 1862 à Saint-Germain-en-Laye et mort le 25 mars 1918 à Paris.

Achille-Claude Debussy, naît dans la maison familiale de Saint-Germain-en-Laye le 22 août 1862. Ses parents, Manuel-Achille, un ancien militaire et Victorine (née Manoury), sont vendeurs de céramiques et de poteries ( « marchands faïenciers »). Onze mois plus tard, sa sœur Adèle vient au monde. Les Debussy quittent leur boutique de Saint-Germain-en-Laye vers la fin 1864 faute de rentabilité. Ils passent un moment chez la grand-mère maternelle d'Achille-Claude, Mme Manoury, avant de revenir s'installer à Paris même en septembre 1867 au 11, rue de Vintimille, où naît le troisième enfant de la famille, Emmanuel. Le père Debussy, Manuel-Achille, travailla d'abord comme courtier en ustensiles de ménage avant d'entrer en 1868 à l'imprimerie Paul Dupont ce qui lui permit de déménager à nouveau avec sa femme et ses enfants, cette fois au 69, rue Saint-Honoré. Au début de l'année 1870, Claude-Achille part avec sa mère enceinte, son frère et sa sœur chez sa tante paternelle, Clémentine de Bussy, vivant à Cannes, où naît le quatrième enfant de la famille, Alfred. Le père reste à Paris où la guerre éclata en juillet. L'imprimerie Dupont débauche son personnel le 15 novembre, et Manuel-Achille se trouve sans emploi avant d'accepter un poste au service des vivres de la mairie du 1er arrondissement, un des futurs foyers de la commune.

Pour découvrir la suite de l'article, rendez-vous à l'adresse Wikipedia mentionnée plus haut (en jaune).

Pour écouter La Fille aux cheveux de lin, cliquez sur la commande verte ci-dessous.



Pour écouter Valse romantique, cliquez sur la commande verte ci-dessous.



avatar
Macha
Membre
Membre


Revenir en haut Aller en bas

JOHNNY CLEGG

Message  Macha le Mer 28 Oct - 8:24

Johnny Clegg

Source : Wikipedia (http://fr.wikipedia.org/wiki/Johnny_Clegg)

Jonathan Clegg dit Johnny Clegg, ou encore le Zoulou blanc, est un auteur-compositeur-interprète blanc sud-africain (et danseur zoulou), né le 7 juin 1953 à Bacup, aux environs de Rochdale près de Manchester, Royaume-Uni, leader successif des groupes Juluka et Savuka aux chansons principalement axées sur la lutte contre l'Apartheid.
Tout commence dans une famille aisée de paysans juifs lituaniens et polonais immigrés en Rhodésie, les Braudo. La mère de Johnny Clegg, Muriel Braudo, qui suit des cours à l'université de Johannesburg, se marie avec un non-juif, Denis Clegg, contre l'avis de son père. Le couple part ensuite en Angleterre pour éduquer leur nouveau-né, le petit Jonathan Clegg.

Mais six mois après cette naissance, le couple divorce et, après un bref passage en Israël, la mère retourne élever seule son enfant dans la ferme familiale à Gwelo, près de Selukwe, en Rhodésie. Enfant blanc dans l'Afrique du Sud de l'Apartheid, Jonathan grandit dans un environnement isolé de toute culture africaine. Malgré cela, il arrive à se lier d'amitié avec le fils du chauffeur de la famille qui l'initie au ndebele, une langue qui tire ses origines du zoulou.

À six ans, sa mère, qui est chanteuse dans les night-clubs, part en tournée dans le pays et l'envoie dans une pension anglaise réservé aux Blancs à la discipline très stricte dont il garde un très mauvais souvenir.

Un an plus tard, sa mère épouse un journaliste sud-africain, Dan Pienaar, et la famille part vivre dans un appartement en plein centre de Johannesburg pendant deux ans. Écrivain et poète issu d'un milieu ouvrier blanc très pauvre, élevé durement dans une ancienne famille afrikaner, celui-ci a une forte influence dans l'éducation de Jonathan (qui ne connaîtra son père biologique qu'à 21 ans) en lui faisant partager sa passion pour l'Afrique.

Pour découvrir la suite de l'article, rendez-vous à l'adresse Wikipedia mentionnée plus haut (en jaune).


Pour écouter Asimbonanga, cliquez sur la commande verte ci-dessous.



Pour écouter Scatterlings of Africa, cliquez sur la commande verte ci-dessous.




avatar
Macha
Membre
Membre


Revenir en haut Aller en bas

JULIEN CLERC

Message  Macha le Mer 28 Oct - 8:24

Julien Clerc

Source : Wikipedia (http://fr.wikipedia.org/wiki/Julien_Clerc)

Julien Clerc, de son vrai nom Paul-Alain Leclerc, est un chanteur français, né le 4 octobre 1947 à Paris dans le 19e arrondissement.
Fils d'un père haut fonctionnaire à l'Unesco et d'une mère d'origine guadeloupéenne, il est l'interprète de nombreuses chansons d'Étienne Roda-Gil. Il est le demi-frère du journaliste Gérard Leclerc. Ses parents divorcent lorsqu'il est encore jeune.

Il habite alors à Bourg-la-Reine et, par des voisins, fait du scoutisme laïc chez les Éclaireurs de France dans le groupe Montaigne.

C'est pendant ce spectacle Hair, qu'il rencontre France Gall. Ils vivront ensemble jusqu'en 1974. Il lui écrira Chasse-neige. Elle lui inspirera Souffrir par toi n'est pas souffrir.

Après leur séparation, Julien Clerc deviendra, durant le tournage du film D'amour et d'eau fraîche, le compagnon de l'actrice Miou-Miou, avec laquelle il vivra jusqu'en 1981, leur relation étant ponctuée, en 1978, par la naissance d'une fille, Jeanne, qui interprètera plusieurs rôles, au théâtre, à la télévision et au cinéma, sous le nom de Jeanne Herry.

En 1978, il fête aussi ses trente ans et son ami Maxime Le Forestier lui écrit à cette occasion une de ses plus belles chansons, J'ai eu trente ans. Ce titre paraîtra à l'automne 1978 sur l'album Jaloux, son premier gros succès en matière de ventes (400 000 exemplaires) grâce au titre de Jean-Loup Dabadie Ma préférence.[réf. nécessaire]

En 1980, Julien Clerc se sépare d'Étienne Roda-Gil ainsi que de son arrangeur Jean-Claude Petit.

En 1982 sort son 12e album dont Femmes je vous aime. Il quitte sa maison de disques Pathé Marconi pour intégrer la firme anglaise Virgin qui à l'époque n'est encore qu'un petit label.

En 1997, il fête ses 50 ans sur scène avec Marc Lavoine, Alain Souchon, Françoise Hardy, Maurane et Pascal Obispo. Il en sera tiré un disque intitulé Le 4 octobre, qui correspond à la date de son anniversaire.

En 2002, à la suite d'un reportage en Afrique, il cède les droits de son titre Partir au profit de l'UNHCR, dont il est nommé ambassadeur de bonne volonté en 2003.

Son album, Double enfance sort fin 2005 et rencontre le succès dans une période où le marché du disque s'effondre. Il comporte entre autres deux chansons d'Étienne Roda-Gil, disparu quelques mois plus tôt.

Sa compagne Hélène Grémillon a donné naissance à un petit Léonard né le 22 avril 2008. Julien est papa pour la cinquième fois, tandis que depuis l'an dernier il est devenu grand-père d'un petit Antoine.

Son dernier album Où s'en vont les avions est sorti le 15 septembre 2008. Le premier extrait est La jupe en laine (clip réalisé par H. Grémillon). Ont notamment participé à l'album Carla Bruni et Benjamin Biolay, en tant que producteur.

Julien Clerc est parrain du Téléthon 2008.

Julien Clerc fête ses 40 ans de carrière, sur scène, en commençant par le Casino de Paris.

Pour écouter Partir, cliquez sur la commande verte ci-dessous.



Pour écouter Ce n'est rien, cliquez sur la commande verte ci-dessous.



Pour écouter Elle voulait qu'on m'appelle Venise, cliquez sur la commande verte ci-dessous.



Pour écouter Femmes, cliquez sur la commande verte ci-dessous.



Pour écouter Ma préférence, cliquez sur la commande verte ci-dessous.



Pour écouter Melissa, cliquez sur la commande verte ci-dessous.



Pour écouter Si on chantait, cliquez sur la commande verte ci-dessous.



Pour écouter This Melody, cliquez sur la commande verte ci-dessous.




avatar
Macha
Membre
Membre


Revenir en haut Aller en bas

COCK ROBIN

Message  Macha le Mer 28 Oct - 8:25

Cock Robin

Source : Wikipedia (http://fr.wikipedia.org/wiki/Cock_Robin)

Cock Robin est un groupe de musique pop-rock américain, fondé au début des années 1980. Il a été actif jusqu'en 1990, date à laquelle les membres se sont séparés. Le groupe a été reformé en 2006 lors de la sortie de son quatrième album.
Le groupe tire son nom d'une comptine du XVIIe siècle intitulée Le mariage de Cock Robin et Jenny Wren[1]. A l'origine, il comptait quatre membres (le chanteur et auteur-compositeur Peter Kingsbery, ainsi qu'Anna LaCazio, Clive Wright et Louis Molino III) mais s'est vite résumé aux deux chanteurs Kingsbery et LaCazio.

Dès le premier album, sorti le 22 septembre 1985 et produit par Steve Hillage, et les singles When Your Heart Is Weak et The Promise You Made, Cock Robin a connu un grand succès en Europe, et plus particulièrement en France, en Allemagne, en Italie et aux Pays-Bas.

Deux ans plus tard est sorti le deuxième album, intitulé After Here Through Midland. Celui-ci a été produit par Don Gehman, qui avait travaillé sur des albums de John Mellencamp et de REM. Le premier single, Just Around The Corner, est vite devenu un hit en France et en Europe continentale (entrant dans le Top 20) où le groupe a fait une tournée de plusieurs mois.

En 1989, un troisième album est sorti, produit par Rhett Davies, le producteur de Roxy Music, ce qui est assez logique vu que Roxy Music fait partie des influences de Cock Robin. L'album a été accompagné d'un nouveau hit, Worlds Apart - surtout en France - et d'une nouvelle tournée en Europe.

Peu de temps après le groupe s'est séparé et Kingsbery a poursuivi une carrière solo en France, où il s'est installé. Malgré la disparition du groupe, de multiples compilations et best-of ont été régulièrement édités, de même que les morceaux les plus célèbres ont continué d'être diffusés sur les radios françaises.
En 2006, Cock Robin est revenu avec un quatrième album, intitulé I Don't Want To Save The World, et une tournée de plusieurs dates en France et aux États-Unis, ainsi qu'une apparition à la Fête de la Musique à Paris.

En 2009, le groupe est revenu avec un album live paru le 25 mai. Celui-ci a été enregistré lors du concert donné à Châlons-en-Champagne le 28 août 2006. Il est accompagné d'une tournée de plusieurs concerts en France (Le Cannet, Lille, Paris à La Cigale entre autres), aux Pays-Bas et en Suisse (Casino de Bâle) de juin à septembre.

Cock Robin a fait une apparition lors de la Fête de la Musique le 21 juin 2009 au Parc de Bagatelle à Paris, et a également participé au Festival Country Music de Mirande le 12 juillet 2009, où Peter Kingsbery s'était déjà produit en 2007 et 2008, avec les musiciens français qui accompagnent le groupe dans sa tournée. On notera également leur participation au 15ème Festival montagne et musique de Palaiseau le 27 Septembre 2009 au profit des associations A CHACUN SON EVEREST et ETOILES DES NEIGES.

Pour écouter Just around the corner, cliquez sur la commande verte ci-dessous.



Pour écouter The promise you made, cliquez sur la commande verte ci-dessous.



Pour écouter When your heart is weak, cliquez sur la commande verte ci-dessous.



avatar
Macha
Membre
Membre


Revenir en haut Aller en bas

BILLY SWAN

Message  Macha le Mer 28 Oct - 8:25

Billy Swan

Source : Wikipedia (http://en.wikipedia.org/wiki/Billy_Swan)

Billy Swan (born Billy Lance Swan, May 12, 1942, Cape Girardeau, Missouri) is an American songwriter and singer, best known for his 1974 single, "I Can Help".
Swan's role in the music industry was, originally, largely invisible. He learned drums, piano, and guitar and also began writing songs. "Lover Please," a song he wrote at the age of 16, was recorded by a local group he played with called Mirt Mirly & the Rhythm Stoppers.[1][2] Later, when Swan's friends traveled to Memphis, Tennessee to record with Elvis Presley's bassist Bill Black, Black recorded the tune himself.[1] Swan's first big break was in 1962 when Clyde McPhatter recorded "Lover Please", that quickly became a Top Ten hit.[1] Swan stayed in Memphis to write for Black's combo and also worked as a guard at Graceland for a time.[1]

Moving to Nashville allowed Swan to write hit country songs for numerous artists, including Conway Twitty, Waylon Jennings, and Mel Tillis.[1] In 1969, Swan first took on the role of record producer, publishing Tony Joe White's Top Ten hit "Polk Salad Annie".[1] Swan played bass guitar for Kris Kristofferson, served as a sideman for Kinky Friedman and Billy Joe Shaver, and signed a recording contract with Monument Records.[1]

Swan's first album included the popular song "I Can Help", a rockabilly number that topped both the U.S. Billboard Hot 100 and Country charts in 1974.[3] The track reached 6 in the UK Singles Chart.[4] "I Can Help" was certified gold on December 2, 1974, for sales of one million units by the Recording Industry Association of America.[5][2] Swan recorded the song in two takes (without overdubs) with an electric organ that Kristofferson and Rita Coolidge had bought for him as a wedding present. The accompanying album of the same name also topped the Country list.[1][6]

However, other albums with Monument, A&M, and Epic did not have nearly the success of his first.[1] Swan continued to play in Kristofferson's touring band and worked with T-Bone Burnett frequently during the 1980s.[1] In 1986 he walked into a Californian recording studio (Bench Records) as part of a band called Black Tie, and along with Randy Meisner, Jimmy Griffin, David Kemper, David Miner and David Mansfield recorded an album called When the Night Falls.[1]

Swan continued to tour with Kristofferson, and has recorded two albums with Meisner.[1] Swan recorded a new album at the original Sun Records studios, Like Elvis Used to Do, in 2000.[1] As of 2005[update], Swan was still a back-up and session musician. In 2006 Swan was inducted into the The Southern Legends Entertainment & Performing Arts Hall of Fame. He was already an inductee in the Rockabilly Hall of Fame.

Swan was married to his late wife Marlu for 30 years. They had two daughters, recording artists Planet Swan and Sierra Swan.


Pour écouter I can help, cliquez sur la commande verte ci-dessous.



avatar
Macha
Membre
Membre


Revenir en haut Aller en bas

LEONARD COHEN

Message  Macha le Mer 28 Oct - 8:27

Leonard Cohen

Source : Wikipedia (http://fr.wikipedia.org/wiki/Leonard_Cohen)

Leonard Norman Cohen, CC, né le 21 septembre 1934 à Montréal (Québec), est un poète, romancier et auteur-compositeur-interprète canadien. Son premier recueil de poésies paraît à Montréal en 1956 et son premier roman en 1963.

Les premières chansons de Cohen (principalement celles de Songs of Leonard Cohen, 1967) sont ancrées dans la musique folk, et chantées avec une voix de baryton. Dans les années 1970, ses influences se multiplient : musique pop, de cabaret, et du monde. Depuis les années 1980, Cohen chante dans un registre typiquement grave (baryton-basse, ou même basse) accompagné de synthétiseurs et de choristes.

Dans tous ses travaux, Cohen reprend souvent les mêmes thèmes : la religion, la solitude, la sexualité et la complexité des relations interpersonnelles.

La poésie et les chansons de Cohen ont influencé beaucoup d'autres auteurs-compositeurs-interprètes, et on compte à l'heure actuelle plus de 1500 reprises de ses chansons[1]. Cohen est introduit au Panthéon de la musique canadienne en 1991, au Panthéon des Auteurs et Compositeurs canadiens en 2006, au Rock and Roll Hall of Fame en 2008. Il est un Compagnon de l'Ordre du Canada (CC) depuis 2003, la plus haute distinction civile canadienne.

L'année 2008 marque son grand retour sur scène.

Pour découvrir la suite de l'article, rendez-vous à l'adresse Wikipedia mentionnée plus haut (en jaune).


Pour écouter Everybody Knows, cliquez sur la commande verte ci-dessous.



Pour écouter Hallelujah, cliquez sur la commande verte ci-dessous.



Pour écouter I'm your man, cliquez sur la commande verte ci-dessous.



Pour écouter Suzanne, cliquez sur la commande verte ci-dessous.



Pour écouter Take this waltz, cliquez sur la commande verte ci-dessous.



Pour écouter The Partisan, cliquez sur la commande verte ci-dessous.



avatar
Macha
Membre
Membre


Revenir en haut Aller en bas

THE CRANBERRIES

Message  Macha le Jeu 29 Oct - 10:00

The Cranberries

Source : Wikipedia (http://fr.wikipedia.org/wiki/The_Cranberries)

The Cranberries est un groupe de rock irlandais, populaire dans les années 1990. Bien que le groupe ne se soit pas officiellement séparé, ses membres ont annoncé en 2003 qu'ils allaient se concentrer quelque temps uniquement sur leurs carrières solos. Le groupe a vendu plus de 38 millions de disques à travers le monde.

La composition du groupe n'a jamais évolué et comprend quatre membres, tous originaires des alentours de Limerick :
- Dolores O'Riordan (née le 6 septembre 1971 à Ballybricken) : chant, guitare
- Noel Hogan (né le 25 décembre 1971 à Moyross) : guitare
- Mike Hogan (né le 29 avril 1973 à Moyross) : basse
- Fergal Lawler (né le 4 mars 1971 à Parteen) : batterie

Pour découvrir la suite de l'article, rendez-vous à l'adresse Wikipedia mentionnée plus haut (en jaune).


Pour écouter The Zombie, cliquez sur la commande verte ci-dessous.




avatar
Macha
Membre
Membre


Revenir en haut Aller en bas

BEVERLY CRAVEN

Message  Macha le Jeu 29 Oct - 10:03

Beverly Craven

Source : Wikipedia (http://fr.wikipedia.org/wiki/Beverley_Craven)

Beverley Craven, née le 28 juillet 1963 à Colombo au Sri Lanka, est une chanteuse-compositrice et pianiste anglaise. Son premier single, Promise Me, sorti en 1990, est devenu un classique de la musique pop.

Discographie
1990 : Beverley Craven
1993 : Love Scenes
1999 : Mixed Emotions
2004 : The Very Best Of
2005 : Legends

Pour écouter Promise me, cliquez sur la commande verte ci-dessous.




avatar
Macha
Membre
Membre


Revenir en haut Aller en bas

NICOLE CROISILLE

Message  Macha le Jeu 29 Oct - 10:04

Nicole Croisille

Source : Wikipedia (http://fr.wikipedia.org/wiki/Nicole_Croisille)

Nicole Croisille est une chanteuse et actrice française. Elle est née le 9 octobre 1936 à Neuilly-sur-Seine, en région parisienne.

Très jeune elle montre des dispositions pour la danse et le chant. Elève au collège de jeunes filles de Courbevoie, elle apprend la dactylographie pour rassurer ses parents puis suit des cours de ballet à la Comédie-Française. À la fin des années 1950, elle travaille avec des professionnels importants tels que le mime Marceau ou encore Joséphine Baker. Elle participe à la comédie musicale L'Apprenti fakir avec Jean Marais — pièce qui devra s'arrêter après un mois d'exploitation seulement. Elle chante dans les caves de Saint-Germain-des-Prés ou de New York. Amateur de musiques noires, son premier disque, Halleluya, I love her so, est une reprise de Ray Charles. Elle fait la première partie de Jacques Brel à l'Olympia mais son talent passe à l'époque inaperçu, la mode n'est pas encore aux chanteuses à voix. En 1964, elle mène la revue des Folies Bergère aux États-Unis. À son retour, elle rencontre le cinéaste Claude Lelouch et le compositeur Francis Lai qui lui offriront un succès planétaire avec son « Chabadabada », la chanson du film Un homme et une femme qu'elle interprète avec Pierre Barouh en 1966. Elle collaborera encore plusieurs fois avec Francis Lai et Claude Lelouch par la suite.
En 1968, elle se donne un nom anglophone, Tuesday Jackson, pour interprêter la chanson I'll never leave you du film Les Jeunes loups de Marcel Carné.

Pour découvrir la suite de l'article, rendez-vous à l'adresse Wikipedia mentionnée plus haut (en jaune).


Pour écouter Parlez-moi de lui, cliquez sur la commande verte ci-dessous.



Pour écouter Téléphone-moi, cliquez sur la commande verte ci-dessous.



Pour écouter Une femme avec toi, cliquez sur la commande verte ci-dessous.



avatar
Macha
Membre
Membre


Revenir en haut Aller en bas

SHERYL CROW

Message  Macha le Jeu 29 Oct - 10:04

Sheryl Crow

Source : Wikipedia (http://fr.wikipedia.org/wiki/Sheryl_Crow)

Sheryl Suzanne Crow (née le 11 février 1962) est une chanteuse américaine originaire de Kennett dans l’État du Missouri. Sa musique est un mélange de rock, de pop, de folk et de country. Elle a remporté depuis le début de sa carrière neuf Grammy Awards entre 1995 et 2007 tout en vendant plus de 30 millions d’albums.

Sheryl Suzanne Crow est née à Kennett dans le Missouri. Ses parents étaient membres d’un groupe local de big band. Son père, Wendell Crow, y jouait de la trompette avant de devenir avocat alors que sa mère enseignait le piano. Troisième enfant de la famille, elle a deux sœurs plus âgées et un frère plus jeune. Sheryl Crow eut son premier cours de piano dès l’âge de cinq ans. Elle composa sa première chanson à treize ans2.
Pendant ses études dans le secondaire à Kennett, elle fut pom-pom girl et majorette. Elle fut également athlète et elle participa à des compétitions de courses de haies. Elle suivit ensuite des études pour devenir enseignante à l’université du Missouri où elle fit partie de la sororité Kappa Alpha Theta. Une fois diplômée, elle travailla durant deux ans comme professeur de musique dans une école primaire dans la localité de Fenton près de Saint-Louis.
Pour découvrir la suite de l'article, rendez-vous à l'adresse Wikipedia mentionnée plus haut (en jaune).

Pour écouter All i wanna do, cliquez sur la commande verte ci-dessous.





Dernière édition par Macha Taitanfeu le Ven 13 Nov - 13:30, édité 1 fois
avatar
Macha
Membre
Membre


Revenir en haut Aller en bas

XAVIER CUGAT

Message  Macha le Jeu 29 Oct - 10:05

Xavier Cugat

Source : Wikipedia (http://fr.wikipedia.org/wiki/Xavier_Cugat)

Xavier Cugat (1900-1990), surnommé Cugi ou encore le Roi de la Rumba de par sa musique « d'inspiration tropicale », est Espagnol d'origine mais peut être considéré comme un musicien Cubain par son œuvre. Il aura cependant fait la plus grande partie de sa carrière aux États-Unis. Artiste accompli, il est aussi bon musicien que peintre et dessinateur. Il fera, pendant un certain temps, carrière dans la caricature. On en gardera le souvenir d'un homme de talent à la vie sentimentale tumultueuse (4 mariages).
Xavier Cugat est né le 1er janvier 1900 à Gérone (Espagne).
Très jeune, Il est fasciné par la musique qu'il découvre auprès du luthier de sa ville. La légende rapporte que ce dernier, lassé de ses questions, lui offre un violon. Son père le trouve très doué et lui permettra de suivre des cours de formation musicale.
Il est âgé de 4 ans lorsque sa famille émigre à Cuba où il s'initie aux rythmes tropicaux.
Au cours de sa dixième année, Il gagne quelque argent en interprétant inlassablement La Veuve Joyeuse et El Anillo de hierro (zarzuela) à la terrasse des bars et cafés.
Pour découvrir la suite de l'article, rendez-vous à l'adresse Wikipedia mentionnée plus haut (en jaune).


Pour écouter Rumba Conga Samba Merengue, cliquez sur la commande verte ci-dessous.



Pour écouter Amapola, cliquez sur la commande verte ci-dessous.




avatar
Macha
Membre
Membre


Revenir en haut Aller en bas

DALIDA

Message  Macha le Jeu 29 Oct - 10:06

Dalida

Source : Wikipedia (http://fr.wikipedia.org/wiki/Dalida)

Dalida (née Yolanda Gigliotti le 17 janvier 1933 au Caire, Égypte - nuit du 2 mai au 3 mai 1987 à Paris par suicide) était une chanteuse et une actrice d'origine italienne, plus tard naturalisée française, d'expression française mais aussi italienne et arabe. Elle est l'une des chanteuses françaises les plus connues au monde avec plus de 125 millions de disques2.
Son père, Pietro Gigliotti (1904-1945) était premier violon à l’Opéra du Caire. Elle est la seule fille issue d'une famille de trois enfants (Orlando, l'aîné ; son frère cadet Bruno, né en 1936 qui en 1966 prendra pour nom de scène Orlando, le prénom du frère ainé et deviendra l'agent artistique de Dalida).
Yolanda naît le 17 janvier 1933 à Choubrah (faubourg aux portes du Caire), en Égypte, de parents calabrais originaires de Serrastretta, dans la province de Catanzaro.
Après avoir remporté en Égypte quelques concours de beauté, dont le titre de « Miss Égypte 1954 », et tourné dans plusieurs films de série B, Dalida gagne Paris à l’âge de vingt-et-un ans dans l’espoir de faire carrière dans le cinéma. Elle prend rapidement conscience du fait que son maigre bagage ne pèse rien aux yeux des producteurs français, et s’oriente vers la chanson : elle débute à la Villa d'Este, dans un répertoire à l’exotisme latin. Au début de sa carrière, Yolanda Gigliotti a pour nom de scène Dalila, mais ce pseudonyme faisant trop penser aux mythiques Samson et Dalila, elle le changera très vite en Dalida (sur les conseils d'Alfred Machard, écrivain).
Pour découvrir la suite de l'article, rendez-vous à l'adresse Wikipedia mentionnée plus haut (en jaune).

Pour écouter Il venait d’avoir dix-huit ans, cliquez sur la commande verte ci-dessous.



avatar
Macha
Membre
Membre


Revenir en haut Aller en bas

MICHEL DELPECH

Message  Macha le Jeu 29 Oct - 10:07

Michel Delpech

Source : Wikipedia (http://fr.wikipedia.org/wiki/Michel_Delpech)

Jean-Michel Delpech, dit Michel Delpech, né le 26 janvier 1946 à Courbevoie est un chanteur français.

Michel Delpech rencontre Roland Vincent, qui sera son compositeur, en 1964, et la même année, sort chez Vogue son premier 45 tours, « Anatole ». En 1965, il participe à la comédie musicale « Copains Clopant » qui reste six mois à l'affiche et qui rend Michel Delpech populaire, notamment pour la chanson « Chez Laurette ». Il y rencontre Chantal Simon, qu'il épouse en 1966. Il fait ensuite la première partie de Brel qui fait ses adieux à l'Olympia.

Pour découvrir la suite de l'article, rendez-vous à l'adresse Wikipedia mentionnée plus haut (en jaune).

Pour écouter Chez Laurette, cliquez sur la commande verte ci-dessous.



avatar
Macha
Membre
Membre


Revenir en haut Aller en bas

DEPECHE MODE

Message  Macha le Jeu 29 Oct - 10:08

Depeche Mode

Source : Wikipedia (http://fr.wikipedia.org/wiki/Depeche_Mode)

Depeche Mode (DM) est un groupe de musique britannique originaire de Basildon formé en 1979. Toujours présent sur la scène internationale, il s'agit d'un des groupes les plus influents et les plus populaires nés au cours de l'ère new wave au sein du courant electro-pop. Son nom provient d'un magazine de mode français.
Après avoir été lancés par le manager de Soft Cell, ils sont repérés par Daniel Miller, qui les fait signer sur son label Mute Records en 1981. Depeche Mode connaît son premier succès aux États-Unis en 1984/1985 avec le single People Are People.
Le succès de leur synthpop au style très empreint de musique industrielle est constant jusqu'en 1990 avec l'album Violator incluant les titres Personal Jesus, Policy Of Truth et surtout Enjoy the Silence. Les années 1990 sont marquées par l'addiction à la drogue, l'overdose et la tentative de suicide du chanteur principal, Dave Gahan, qui ne sera désintoxiqué qu'en 1996, mais aussi par le départ d'Alan Wilder en 1995. Le groupe, qui ne comporte plus que trois membres, continue à sortir des albums (Ultra en 1997, Exciter en 2001, Playing The Angel en 2005 et Sounds of the Universe en 2009).
La quasi-totalité des chansons du groupe est composée par Martin L. Gore, sauf celles du premier album (Speak and Spell) qui étaient majoritairement l'œuvre de Vince Clarke, rapidement parti fonder Yazoo puis Erasure. Depuis 2005, le chanteur Dave Gahan participe à l'écriture de certains morceaux. Martin Gore a beaucoup œuvré pour qu'on ne considère pas Depeche Mode uniquement comme un groupe « de synthés » en utilisant notamment la guitare.
Depeche Mode a eu quarante-cinq titres classés dans le UK Singles Chart, et plusieurs albums classés numéro un au Royaume-Uni, aux États-Unis et dans d'autres pays européens. Selon EMI, le groupe a vendu 75 millions d'albums dans le monde, et plus de 100 millions en incluant les singles.

Pour découvrir la suite de l'article, rendez-vous à l'adresse Wikipedia mentionnée plus haut (en jaune).

Pour écouter Get the balance right, cliquez sur la commande verte ci-dessous.



avatar
Macha
Membre
Membre


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ecouter de la musique...

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 4 sur 10 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum