Ecouter de la musique...

Page 9 sur 10 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

SHANDI SINNAMON

Message  Invité le Sam 12 Déc - 18:47

Shandi Sinnamon

Source : Wikipedia (http://en.wikipedia.org/wiki/Shandi_Sinnamon)

Shandi Sinnamon (born 1952) is an American singer and song writer.
Shandi was born to a Huguenot family as Shandra Sinnamon in Miami, Florida. After dropping out of high school, she left home for Big Sur, California. Her ambition was to become a singer and songwriter.
After a bicycle accident in L.A., she went back to Florida for recuperation. While recovering, she studied music and drama at a community college. While she was singing in a local restaurant, a disc jockey noticed her talent and introduced her to Elektra/Asylum Records.
In 1976, she released her first album Shandi Sinnamon from Asylum.
Around the same time in Los Angeles, California, Mike Chapman, discovered her and the two began an steamy affair. This affair helped to get her career off to a good start. In 1980, released her second album Shandi from his Dreamland Records. Chapman himself produced that album under the alias of Commander Chapman.
Her name inspired Shandi of Kiss (1980).
She wrote and performed the song "He's a Dream" that was used in the 1983 film Flashdance, and won a Raspberry Award for worst soundtrack song of the year.
She has since written and performed songs for films and TV dramas, including "Tough Love" for the film The Karate Kid, "Living on the Edge" & "Double Trouble" for the film Making the Grade, "Fight to Survive" for the film Bloodsport, "Gotcha", title song for the film Gotcha!, "Eyes of Fire" for The Little Drummer Girl, "Wild Roses" for Echo Park and "Boy of My Dreams" for Tower of Terror, among many others.

Pour découvrir la suite de l'article, rendez-vous à l'adresse Wikipedia mentionnée plus haut (en jaune).

Pour écouter He’s a dream, cliquez sur la commande verte ci-dessous.




Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

CLAUDE-MICHEL SCHOENBERG

Message  Invité le Sam 12 Déc - 19:00

Claude-Michel Schoenberg

Source : Wikipedia (http://fr.wikipedia.org/wiki/Claude-Michel_Sch%C3%B6nberg)

Claude-Michel Schönberg (né le 6 juillet 1944 à Vannes) est un producteur, acteur, chanteur, compositeur français de chansons populaires et de comédies musicales.
Il commence sa carrière en tant que pianiste chanteur dans le groupe "Les Vénètes". Il est ensuite engagé par Pathé Marconi comme directeur artistique pour Variations, Triangle, Wallace Collection, Régine, Dani, Franck Pourcel, Veronique Samson, Gilbert Becaud...
En 1974 il a écrit la musique et les paroles de la chanson « Le Premier Pas », qui a été numéro 1 en France avec plus de 1 million d'exemplaires vendus. « Le Premier Pas » a été produit par Franck Pourcel. Cette chanson aurait été écrite pour celle qui deviendra sa femme Béatrice Schönberg, née Szabo.
Schönberg enregistrera 6 albums, produits par Franck Pourcel, dans lesquels il chante ses propres chansons. En 1978 il se consacre à la comédie musicale, Schönberg et Boublil trouvent alors l'idée de Les Misérables. Depuis lors il travaille sur des comédies musicales. Sa musique est connue pour ses harmonies mélodiques. Il a co-écrit avec Raymond Jeannot la musique de l'opéra rock La Révolution française, en 1973, et a également joué le rôle du roi Louis XVI sur scène cette année là, au Palais des Sports de paris

Pour découvrir la suite de l'article, rendez-vous à l'adresse Wikipedia mentionnée plus haut (en jaune).

Pour écouter Le Premier pas, cliquez sur la commande verte ci-dessous.




Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

MANAU

Message  Invité le Sam 12 Déc - 19:01

Manau

Source : Wikipedia (http://fr.wikipedia.org/wiki/Manau)

Manau est un groupe parisien de rap d'inspiration celtique créé en 1998. Il était alors composé de Martial Tricoche, Cédric Soubiron et Hervé Lardic. Aujourd'hui, ces deux derniers ne font plus partie du groupe.
En 1998, le trio parisien d'origine bretonne est dans les meilleures ventes de disques avec la chanson La Tribu de Dana, musique celtique et reprise de la chanson traditionnelle bretonne Tri Martolod (popularisée dans les années 70 et 90 par l'interprétation et l'arrangement d'Alan Stivell, enregistrée également par quelques autres artistes), qui reste classée numéro 1 dans le Top 50 durant pas moins de 12 semaines consécutives (26 semaines de présence en tout). Le groupe est ainsi propulsé sur le devant de la scène en France, puis dans d'autres pays tels que l'Allemagne, l'Angleterre, le Canada, la Suisse et même la Nouvelle-Zélande.
Après avoir vendu deux millions de singles, le groupe livre son premier album Panique Celtique, qui est un très gros succès commercial. Plusieurs autres singles furent des tubes en 1998 et 1999 (Mais qui est la belette ? aussi n°1, L'avenir est un long passé n°30, La Confession n°32, ou encore la chanson-titre de l'album classée n°9). Une tournée de plus de 120 dates dans le monde s'en suivit.

Pour découvrir la suite de l'article, rendez-vous à l'adresse Wikipedia mentionnée plus haut (en jaune).

Pour écouter La tribu de Dana, cliquez sur la commande verte ci-dessous.




Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

FOLKLORE TAHITIEN

Message  Invité le Sam 12 Déc - 19:01

Folklore tahitien

Source : Wikipedia (http://fr.wikipedia.org/wiki/Musique_polyn%C3%A9sienne)

La musique polynésienne englobe ici l'ensemble des îles formant le périmètre polynésien et inclut les îles Cook, Tuvalu, Tonga et la Polynésie française ; bien que proche, elle se distingue de la musique maorie de Nouvelle-Zélande. Cette musique est essentiellement vocale, ou axée sur l'accompagnement percussif tel celui de la danse tahitienne, le tamure ou l'ote'a.
Il existait certainement des chants sacrés et des chants de travail avant la venue de James Cook, mais il n'en reste que des bribes. Avec l'arrivée des missionnaires, un genre nouveau de polyphonie a été adopté.
Ce sont des chœurs issus du métissage entre les anciens chants polynésiens et les cantiques protestants anglais apportés par les missionnaires.
Il y en a de trois sortes :
himene tarava
himene ru'au
ûte paripari
Les deux premiers sont des hymnes poétiques dédiés à des dieux, des héros, des rois ou des animaux. Bien que chantés dans le cadre de la liturgie protestante, ils le sont aussi lors de la fête du Heiva i Tahiti. Chaque île a des variantes spécifiques.
Le ûte est un chant pour deux ou trois, accompagné d'un orchestre traditionnel et d'un ukulele ou d'une guitare.
Le pupu himene rassemble jusqu'à 80 chanteurs, et sa polyphonie a six ou dix voix superposées.
Les hymnes protestants se retrouvent aussi à Tonga (hiva usu, himi et anitema), aux îles Cook (imene tapu, imene tuki, imene metua).

Pour découvrir la suite de l'article, rendez-vous à l'adresse Wikipedia mentionnée plus haut (en jaune).

Pour écouter Folklore tahitien 1, cliquez sur la commande verte ci-dessous.



Pour écouter Folklore tahitien 2, cliquez sur la commande verte ci-dessous.





Dernière édition par SamFox le Sam 12 Déc - 20:17, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

JEAN-FRANCOIS MAURICE

Message  Invité le Sam 12 Déc - 19:02

Jean-François Maurice

Source : Wikipedia (http://fr.wikipedia.org/wiki/Jean-Fran%C3%A7ois_Maurice)

Jean-François Maurice, de son vrai nom Jean Αlbertini, est un chanteur français. Son plus grand succès est la chanson 28 degrés à l'ombre

Autres liens :
Paroles de Monaco, 28 degrés à l'ombre
Jean-François Maurice - La lumière d'un homme de l'ombre, Site Bide & Musique

Pour découvrir la suite de l'article, rendez-vous à l'adresse Wikipedia mentionnée plus haut (en jaune).

Pour écouter 28 degrés à l’ombre, cliquez sur la commande verte ci-dessous.




Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

FRANCK POURCEL

Message  Invité le Sam 12 Déc - 19:03

Franck Pourcel

Source : Wikipedia (http://fr.wikipedia.org/wiki/Franck_Pourcel)

Franck Pourcel est un chef d'orchestre et un compositeur né le 14 août 1913 à Marseille et décédé le 12 novembre 2000 à Neuilly.
Son père l'avait prénommé ainsi en hommage au compositeur César Franck. Violoniste dans un petit sextet plein d'originalité, il réalise son rêve de diriger un grand orchestre dès 1952 en s'inspirant des formations existant aux États-Unis. Premiers succès : Limelight, Blue tango, mon coeur est un violon..
En 1959 Franck & les French Fiddles triomphent aux U.S.A. avec leur version d'ONLY YOU.
Pendant plus de 30 ans, ce souriant chef Marseillais adaptera tous les grands succès de la chanson ou du cinéma avec élégance et ingéniosité pour les cordes et cuivres de son grand orchestre, dosant subtilement les effets à la mode et donnant un nouvel éclat à l’original.
Ambiance sucrée (NOSTALGIA MOOD) des 50 th, rythmes YEH YEH des 60th, ambiance rock ou pop des 70th jusqu’au disco des 80th, sa musique « pétillante comme le Champagne » et la qualité de ses arrangements auront conquis la planète.
Ambassadeur à sa manière, il accompagnera souvent nos espoirs Français au concours EUROVISION de la Chanson.
La série AMOUR DANSE ET VIOLONS (56 albums) retrace cette carrière exceptionnelle.
Premier exportateur de disques français de par le monde (on avait coutume de dire que la hauteur de ses ventes de vinyles dépassait plusieurs fois la Tour Eiffel !!)Il enregistre chez PATHE MARCONI LA VOIX DE SON MAITRE.

Pour découvrir la suite de l'article, rendez-vous à l'adresse Wikipedia mentionnée plus haut (en jaune).


Le commentaire de SamFox :
« Dans le style musique d'ascenseur, avec Pourcel on atteint des sommets. C'est presque aussi étonnant que Mantovani. On est déchiré entre deux sentiments. D'une part, on apprécie de retrouver des airs connus, et d'autre part on en arrive à se demander comment des adaptations telles que celles-ci ont pu se vendre aussi bien. »


Pour écouter Dr Jivago – theme de Lara, cliquez sur la commande verte ci-dessous.



Pour écouter Amapola, cliquez sur la commande verte ci-dessous.



Pour écouter C’est ma chanson, cliquez sur la commande verte ci-dessous.



Pour écouter Concerto de Aranjuez, cliquez sur la commande verte ci-dessous.



Pour écouter Contes de la forêt, cliquez sur la commande verte ci-dessous.



Pour écouter Here there and everywhere, cliquez sur la commande verte ci-dessous.



Pour écouter Il était une fois en Amérique, cliquez sur la commande verte ci-dessous.



Pour écouter La Valse de l’Empereur, cliquez sur la commande verte ci-dessous.



Pour écouter Le beau Danube bleu, cliquez sur la commande verte ci-dessous.



Pour écouter Le Parrain, cliquez sur la commande verte ci-dessous.



Pour écouter Les Feuilles mortes, cliquez sur la commande verte ci-dessous.



Pour écouter Mamy Blue, cliquez sur la commande verte ci-dessous.



Pour écouter Mourir d’aimer, cliquez sur la commande verte ci-dessous.



Pour écouter Petite fleur, cliquez sur la commande verte ci-dessous.



Pour écouter The Shadow of your smile, cliquez sur la commande verte ci-dessous.



Pour écouter And i love her, cliquez sur la commande verte ci-dessous.



Pour écouter Perfidia, cliquez sur la commande verte ci-dessous.



Pour écouter L'amour est ma chanson, cliquez sur la commande verte ci-dessous.





Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

BJORK

Message  Invité le Lun 21 Déc - 23:28

Björk

Source : Wikipedia (http://fr.wikipedia.org/wiki/Bj%C3%B6rk)

Björk Guðmundsdóttir ([ˈpjœr̥k ˈkvʏðmʏntsˌtoʊhtɪr]) est une musicienne, chanteuse, compositrice et actrice islandaise, née le 21 novembre 1965 à Reykjavík.
Il est difficile de la faire entrer dans une catégorie musicale précise : électro-pop, pop underground, pop expérimentale ou indépendant sont autant de qualificatifs qui peuvent lui être attribués. Sa musique est, de son propre aveu, profondément ancrée dans la pop, mais Björk a su en repousser les limites.
Björk grandit en Islande aux côtés de sa mère, dans une communauté hippie. Dès l'âge de cinq ans, elle est inscrite au Barnamúsíkskóli Reykjavíkur, une école de musique où elle apprend le piano et la flûte et découvre de grands compositeurs classiques comme Stockhausen, Mahler ou Debussy.
Björk enregistre son premier album à l'âge de 11 ans, durant l'été 1977. L'album, simplement intitulé Björk, est tiré à quelque 5 000 exemplaires, et devient un grand succès et disque d'or en Islande, dans lequel on retrouve des reprises Islandaises et quelques compositions de Björk. L'adolescence de Björk est marquée par son appartenance à un grand nombre de groupes locaux. On retiendra principalement Tappi Tíkarrass, seul groupe de ses toutes jeunes années à avoir laissé une trace discographique : l'album Miranda. Elle fonde également un groupe uniquement composé de filles, Slip and Snott où l'on peut la voir les sourcils rasés, ainsi que le groupe Exodus où la musique est plus influencée vers le jazz.

Pour découvrir la suite de l'article, rendez-vous à l'adresse Wikipedia mentionnée plus haut (en jaune).


Pour écouter All neon like, cliquez sur la commande verte ci-dessous.



Pour écouter Bachelorette, cliquez sur la commande verte ci-dessous.



Pour écouter Hunter, cliquez sur la commande verte ci-dessous.



Pour écouter It’s oh so quiet, cliquez sur la commande verte ci-dessous.



Pour écouter Joga, cliquez sur la commande verte ci-dessous.





Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

ANDREA BOCELLI

Message  Invité le Lun 21 Déc - 23:29

Andrea Bocelli

Source : Wikipedia (http://fr.wikipedia.org/wiki/Andrea_Bocelli)

Dr. Andrea Bocelli, GO OMR., LL.D. né le 22 septembre 1958 à Lajatico, est un ténor italien d'inspiration lyrique. Il chante, à la fois, la musique pop et classique et a également joué dans de nombreux opéras. À ce jour, il a enregistré sept opéras complets (La Bohème, Tosca, Il Trovatore, Werther, Pagliacci, Cavalleria Rusticana et Carmen), en plus de douzaines d'albums classique et pop. Il est né avec une forme héréditaire de glaucome et devient complètement aveugle à l'âge de 12 ans. Il est probablement le chanteur italien le plus connu au monde et le chanteur de musique classique avec le plus d'albums vendus à son actif, plus de 65 millions d'exemplaires dans le monde.
Bocelli est né à Lajatico, en Toscane, à proximité de la vieille ville de Pise, en Italie, en 1958 et grandit dans la ferme de sa famille. Fasciné par l'opéra et la musique traditionnelle italienne dès le plus jeune âge, il rêve de suivre les traces de ses idoles, les plus grands ténors italiens du XXe siècle, dont Mario Del Monaco, Beniamino Gigli, et en particulier Franco Corelli. À l'âge de six ans il commence à jouer du piano, avant d'apprendre la flûte, le saxophone, la trompette, le trombone, la harpe, la guitare et la batterie. Bocelli passe également beaucoup de temps à chanter au cours de son enfance. En effet, sa belle voix fait de lui une sorte de célébrité locale lors de ses débuts. À l'âge de 14 ans, il remporte son premier concours de chant à la Margherita d'Oro dans Viareggio avec O Sole Mio.
Après avoir terminé l'école secondaire, en 1980, il étudie le droit à l'Université de Pise et après avoir obtenu son doctorat en loi, il exerce le métier pendant un an. Pour payer les frais de son éducation, Bocelli joue dans des cabarets le soir pendant plusieurs années.
En 1992, il assiste à une classe du grand ténor italien Franco Corelli, en chantant Che gelida Manina de La Bohème de Puccini. Corelli est très impressionné, et le prend comme élève.

Pour découvrir la suite de l'article, rendez-vous à l'adresse Wikipedia mentionnée plus haut (en jaune).


Pour écouter Vivo per lei, cliquez sur la commande verte ci-dessous.



Pour écouter Amapola, cliquez sur la commande verte ci-dessous.





Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

ALAIN SOUCHON

Message  Invité le Lun 21 Déc - 23:30

Alain Souchon

Source : Wikipedia (http://fr.wikipedia.org/wiki/Alain_Souchon)

Alain Souchon, né Alain Kienast le 27 mai 1944 à Casablanca au Maroc, est un auteur-compositeur-interprète et acteur français.
Alain Souchon naît le 27 mai 1944 à Casablanca, au Maroc. Il a quatre frères, deux demi-frères et une demi-sœur.
Il ne vit que six mois à Casablanca, puis passe son enfance à Paris. Son père est professeur d'Anglais au Lycée Lyautey et sa mère romancière2. En 1959, sur la route du retour de vacances au ski, leur voiture est percutée par un camion ; son père est tué sur le coup, alors que l'artiste n'a que quatorze ans. Ce décès le marquera profondément et inspirera une chanson qui paraîtra en 1977 dans l'album Jamais content : Dix-huit ans que je t'ai à l'œil.
La famille connaît des difficultés financières. Ne pouvant s'adapter au milieu des autres élèves, il est envoyé, par sa mère, dans un lycée français en Angleterre. Son inscription n'étant pas valide, il reste néanmoins sur place et y vit de petits boulots pendant dix-huit mois. Il y développe son goût pour la chanson. Il rate son baccalauréat par correspondance trois fois.
Rentré en France, il vit encore de petits boulots et tente donc sa chance dans la chanson en se produisant dans des salles parisiennes. En 1971, il se marie à Françoise. En 1972, il a un fils Pierre, qui formera plus tard le groupe Les Cherche Midi avec Julien Voulzy, fils de Laurent Voulzy. La même année, trois 45 tours sont publiés chez Pathé Marconi, mais sont des échecs.
En 1973, Bob Socquet, directeur artistique de RCA Records, entraîne Alain à présenter sa chanson L'amour 1830 au concours de la Rose d'Or d'Antibes, où il emporte le prix spécial de la critique et le prix de la presse.
Il rencontre Laurent Voulzy en 1974. Bob Socquet, encore lui, sent que la collaboration entre les deux hommes peut être fructueuse, les musiques étant le point faible des chansons de Souchon. Souchon et Voulzy seront liés depuis ce jour par leur amitié et leur complémentarité artistique. Laurent Voulzy réalise les arrangements du premier album d'Alain Souchon J'ai dix ans, puis les musiques de Bidon sorti en 1976.
Cette collaboration permet le succès de ces disques avec celui de titres comme J'ai dix ans, S'asseoir par terre et Bidon. Alain Souchon (avec notamment aussi Michel Jonasz, Jacques Higelin et Yves Simon) est alors la figure de proue de ce que la presse et les spécialistes appellent la « nouvelle chanson française ». L'intéressé lui-même admet qu'il y avait alors une réelle volonté d'écrire différemment, et qu'en cela l'écriture musicale de Laurent Voulzy très pop et rythmiquement exigeante l'a obligé à inventer son propre style, très saccadé, quasiment télégraphique.

Pour découvrir la suite de l'article, rendez-vous à l'adresse Wikipedia mentionnée plus haut (en jaune).


Pour écouter Allô Maman bobo, cliquez sur la commande verte ci-dessous.



Pour écouter Ballade de Jim, cliquez sur la commande verte ci-dessous.



Pour écouter Bidon, cliquez sur la commande verte ci-dessous.



Pour écouter C’est comme vous voulez, cliquez sur la commande verte ci-dessous.



Pour écouter J’veux du cuir, cliquez sur la commande verte ci-dessous.



Pour écouter S’asseoir par terre, cliquez sur la commande verte ci-dessous.



Pour écouter Somerset Maugham, cliquez sur la commande verte ci-dessous.



Pour écouter Y a d’la rumba dans l’air, cliquez sur la commande verte ci-dessous.





Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

ART MENGO

Message  Invité le Mer 23 Déc - 19:01

Art Mengo

Source : Wikipedia (http://fr.wikipedia.org/wiki/Art_Mengo)

Art Mengo est un auteur, compositeur et interprète français né à Toulouse le 16 septembre 1962.
Né le 16 septembre 1962 à Toulouse de parents réfugiés espagnols, Michel Armengot, un temps musicien de bar, se fait connaître en 1988 sous le pseudonyme Art Mengo avec Les parfums de sa vie (je l’ai tant aimée), qui deviendra un tube (no 9 au Top 50), avant un premier album en 1990, Un 15 août en février.
Avec le concours de son beau-frère Patrice Guirao, qui a écrit la majorité de ses textes souvent mélancoliques, il évolue avec élégance et une certaine discrétion dans le domaine de la chanson française, promenant sa voix chaude et légèrement éraillée sur des tempos tour à tour jazzy, bossa nova et blues.
Il compose également pour d’autres, Ute Lemper (avec qui il chantera Parler d’amour, (no 22 au Top 50 en janvier 1994), Henri Salvador, Enrico Macias, Florent Pagny, Jane Birkin, Johnny Hallyday, Juliette Greco, Clarika et Liane Foly notamment. Il met en musique des textes des écrivains Jean Rouaud, Thierry Illouz et Marie Nimier pour lui-même ou pour Eddy Mitchell et Juliette Gréco. Art Mengo a également composé la musique de 2 chansons du dernier album d’Yves Duteil « (fr)agiles » (sorti en 2008).
Personnage mesuré et attachant, il résumait lui-même avec lucidité et humour, sur scène, pendant la tournée qui suivait la sortie de son album La vie de château (en 2003, (no 38 au Top Albums), 16 ans de carrière musicale : « J’ai fait deux succès (Les parfums de sa vie, Parler d’amour), trois succès d’estime (Gino, Laisse-moi partir, La mer n’existe pas) et … cinquante trois succès intimes ». Il oublie cependant la chanson Où trouver les violons (extraite de son premier album), qui a passé deux semaines dans le Top 50 au printemps 1990, à la cinquantième place.


Pour écouter La Mer n’existe pas, cliquez sur la commande verte ci-dessous.




Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

YAEL NAIM

Message  Invité le Mer 23 Déc - 19:01

Yaël Naïm

Source : Wikipedia (http://fr.wikipedia.org/wiki/Yael_Naim)

Yael Naim, יעל נעים, en arabe يائل نعيم, est une chanteuse franco-israélienne d'origine tunisienne révélée par la comédie musicale Les dix commandements, née à Paris le 6 février 1978.
Elle chante en anglais, en hébreu et en français, et est notamment l'interprète du titre New Soul.
Yael Naim est née en France à Paris. Alors qu'elle est âgée de quatre ans, ses parents, juifs d'origine tunisienne s'installent en Israël à Ramat Ha-Sharon où elle passe son enfance. Durant cette période, elle se découvre une passion pour la musique classique et suit pendant dix ans des cours de musique et de piano classique au conservatoire, puis pour les musiques pop, jazz et folk. Durant son service militaire en Israël, elle fonde le groupe The Anti Collision avec qui elle parcourt les scènes des clubs israéliens.
En 2000, elle revient en France à l'occasion d'un concert de charité. Elle est alors repérée par un manager du label EMI et signe un contrat pour un premier album. Sorti en 2001 sous le pseudonyme de Yael, In a Man's Wombs (en collaboration avec Kamil Rustam) ne rencontre pas son public. Elle est également approchée par Elie Chouraqui qui lui propose le rôle de Miriam dans la comédie musicale Les Dix Commandements. Pendant deux ans et demi, elle fait partie de la troupe de cette comédie musicale.

Pour découvrir la suite de l'article, rendez-vous à l'adresse Wikipedia mentionnée plus haut (en jaune).


Pour écouter New Soul, cliquez sur la commande verte ci-dessous.




Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

YOUSSOU N’DOUR & NENEH CHERRY

Message  Invité le Mer 23 Déc - 19:02

Youssou N’Dour

Source : Wikipedia (http://fr.wikipedia.org/wiki/Youssou_N'Dour)

Youssou N'Dour, né le 1er octobre 1959 à Dakar (Sénégal) est un auteur-compositeur, interprète et musicien sénégalais.
Youssou N'dour, aîné de sa famille, a grandi dans le quartier de la médina de Dakar, auprès de son père Elimane N'dour et de sa mère Sokhna Mboup1. De confession musulmane, membre de la confrérie mouride du Sénégal, Youssou a contracté un mariage polygame en prenant une deuxième épouse en février 2006. Son épouse d'alors, Manacoro (dite Mami) Camara, ne l'a pas accepté et a demandé le divorce suite à ce deuxième mariage de Youssou Ndour. En juin 2007, Youssou Ndour et Mami Camara ont officiellement divorcé après 17 ans de mariage. Ils ont eu quatre enfants ensemble(Ndèye Sokhna, Elimane, Saint-Louis et Vénus). Dans sa jeunesse et avant son mariage avec Mami Camara, Youssou N'dour a eu un fils, Birane et une fille, Thioro, de deux mères différentes. Il est actuellement marié à Aïda Coulibaly, métisse avec laquelle il a deux enfants (dont l'aînée est Marie). Aïda Coulibaly est actuellement la présidente de la Fondation Youssou Ndour.

Pour découvrir la suite de l'article, rendez-vous à l'adresse Wikipedia mentionnée plus haut (en jaune).




Neneh Cherry

Source : Wikipedia (http://fr.wikipedia.org/wiki/Neneh_Cherry)

Neneh Cherry (née le 10 mars, 1964 à Stockholm en Suède) est une musicienne dont le succès repose sur le mélange du hip-hop avec d’autres influences musicales.
Son beau-père, Don Cherry, était un trompettiste de jazz célèbre né aux États-Unis et décédé en 1995. Il est surtout connu pour son association avec le saxophoniste Ornette Coleman. Neneh est aussi la sœur de Eagle Eye Cherry musicien lui aussi et la demi-sœur de Titiyo, chanteuse elle aussi.
Elle a débuté sa carrière après avoir abandonné l’école et déménagé à Londres.
Elle a collaboré avec divers groupes d'avant-garde de la scène post-punk dont The Slits, le collectif New Age Steppers sur le label de dub On U Sound d'Adrian Sherwood et surtout Rip Rig & Panic, un groupe post punk imprégné de free jazz donnant souvent une impression première de chaos et de spontanéisme libérateur. Rip Rig and Panic publiera trois albums sur le label Virgin et changera de nom (et de musique) pour devenir le plus convenu et funky Float Up CP publiant un album en 1985 où la production plus numérique qu'organique met en avant la section rythmique. À la même période on retrouve Neneh au chant sur l'unique 45 tours de GMC en compagnie de son mari et père de la première de ses trois filles Bruce Smith (qui fut successivement le batteur du Pop Group, des Slits, de Rip Rig and Panic et Public Image Limited). Plus tôt elle reprit également le Stop the War d'Edwin Starr au moment de la guerre des Malouines.

Pour découvrir la suite de l'article, rendez-vous à l'adresse Wikipedia mentionnée plus haut (en jaune).



Pour écouter Seven Seconds, cliquez sur la commande verte ci-dessous.




Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

OLIVIA NEWTON-JOHN

Message  Invité le Mer 23 Déc - 19:03

Olivia Newton-John

Source : Wikipedia (http://fr.wikipedia.org/wiki/Olivia_Newton-John)

Olivia Newton-John, née le 26 septembre 1948 à Cambridge en Angleterre, est une chanteuse et actrice australienne.
Elle est la petite-fille du physicien allemand Max Born (1882-1970). Son père était dans les forces britanniques durant la Seconde Guerre Mondiale et il procéda à l'arrestation de Rudolf Hess en 1941. En 1954 - à l'âge de 5 ans - Olivia, ses parents (Brin et Irene Newton-John), et son frère et sa sœur plus âgés (Hugh et Rona) s’installent à Melbourne en Australie. Les parents d’Olivia divorcent alors qu’elle n’a que 11 ans.
À l’âge de 15 ans, elle forme son premier groupe de fille, les SOL FOUR, et jusqu’en 1963, elle fréquente régulièrement les radio et télé crochets. Elle remporte le premier prix lors de l’émission Sing Sing Sing en interprétant Anyone Who Had a Heart et Everything's Coming Up Roses.
Olivia part définitivement vivre en Angleterre l’année suivante avec sa mère et une amie, Pat Carroll (qui épousera plus tard John Farrar, le producteur d’Olivia, ex-membre des Shadows). Elle y sort son premier single en 1966 : Till You Say You'll Be Mine ainsi que Forever en face B, pour les disques DECCA, puis son premier album Tomorrow en 1970, suivi rapidement par l’album Olivia Newton John (If not for you en Angleterre ) qui connaît un bon succès en 1971. Sur cet album figure le titre de Bob Dylan If Not For You, produit par le fiancé d’Olivia , Bruce Welch, guitariste rythmique des Shadows, et un ami, John Farrar. La même année, le titre I honestly Love You est son premier numéro 1 aux États-Unis.
En 1974, Olivia représente l’Angleterre et arrive 4e au concours Eurovision de la chanson à Brighton avec la chanson Long Live Love, le concours est remporté par le groupe suédois ABBA.

Pour découvrir la suite de l'article, rendez-vous à l'adresse Wikipedia mentionnée plus haut (en jaune).


Pour écouter Magic, cliquez sur la commande verte ci-dessous.




Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

NOA

Message  Martha Fodstad le Mer 23 Déc - 19:06

Noa

Source : Wikipedia (http://fr.wikipedia.org/wiki/Achinoam_Nini)

Achinoam Nini (en hébreu אחינועם ניני), connue sous le nom de Noa en Europe, est une chanteuse américano-israélienne née à Tel Aviv (Israël) le 23 juin 1969.
Alors qu’elle n’a que deux ans, son père et sa mère, issus d’une famille juive d’origine yéménite, décident d’émigrer aux États-Unis. Ils s’installent alors dans le quartier du Bronx à New York.
À 17 ans, elle quitte l’école des arts de New York pour retourner en Israël où elle fera 24 mois de service militaire (obligatoire pour les femmes en Israël). Puis, elle étudie à la Rimon School of Jazz and Contemporary Music, à Ramat HaSharon, où elle rencontre le guitariste et compositeur Gil Dor en 1990. Ensemble, ils créent un premier album en hébreu dans un style pop/jazz en 1991, puis un second, recueil de poèmes chantés en 1993, qui la rend célèbre en Israël. Peu de temps après, Achinoam Nini et Gil Dor rencontrent le célèbre guitariste Pat Metheny qui co-produit l’album Noa. C’est le premier album diffusé dans le monde entier. C’est le début de la carrière internationale d’Achinoam Nini. En 1997, l’auteur Luc Plamondon et le compositeur Richard Cocciante lui demandent de tenir le rôle de la bohémienne Esmeralda dans leur nouvelle comédie musicale adaptée de l’œuvre de Victor Hugo, Notre-Dame de Paris. Elle accepte et interprétera 3 chansons sur l’album studio original vendu à plus de 2 millions d’exemplaires en France et devenant ainsi le 13e album le plus vendu en France. Mais malgré l’immense succès de l’album, Noa ne pourra pas interpréter le rôle sur scène au Palais des Congrès et sera donc remplacée par Hélène Ségara.
Très engagée dans la lutte contre la faim, elle devient ambassadrice de l’ONU contre la faim.
C’est elle qui représente Israël lors de l’Eurovision 2009, qui se déroule à Moscou (Russie). Elle interprète un titre en duo avec la chanteuse Mira Awad, avec qui elle avait déjà chanté en 2002 dans son disque Now, pour le titre We can work it out.
Noa est mariée à Asher Barak (médecin) ils ont 2 enfants : Ayehli né le 21 mars 2001 et Enea née le 12 août 2004 et ils attendent un troisième enfants pour 2010.


Pour écouter Ave Maria, cliquez sur la commande verte ci-dessous.



Pour écouter I don’t know, cliquez sur la commande verte ci-dessous.



Pour écouter Uri, cliquez sur la commande verte ci-dessous.



avatar
Martha Fodstad
Membre
Membre


Revenir en haut Aller en bas

SINEAD O’CONNOR

Message  Martha Fodstad le Mer 23 Déc - 19:06

Sinead O’Connor

Source : Wikipedia (http://fr.wikipedia.org/wiki/Sin%C3%A9ad_O'Connor)

Sinéad Marie Bernadette O'Connor (née le 8 décembre 1966) est une chanteuse et compositrice irlandaise. Sa reprise de la chanson Nothing Compares 2 U composée par Prince fut son plus grand succès en single.
Sinéad O'Connor est née à Dublin en 1966. Elle doit son nom (Sinéad de Valera), à l'épouse du président irlandais Éamon de Valera et à sainte Bernadette de Lourdes. Elle appartient à une fratrie de cinq enfants. Elle est la sœur de Joseph, Eimear, John et Eoin. Joseph O'Connor est maintenant un romancier célèbre.
Le père de Sinéad, Jack O'Connor, est un avocat qui abandonne son métier pour devenir ingénieur, et sa mère, Marie O'Connor, est femme au foyer. Ils divorcent lorsque Sinéad fête ses huit ans. Les enfants les plus âgés vont vivre chez leur mère, et sont, selon les dires de la chanteuse, soumis à de fréquents abus physiques. La chanson Fire on Babylon retrace cette période.
En 1979, Sinéad O'Connor quitte sa mère et part vivre avec son père et sa nouvelle épouse. Ses vols et son absentéisme scolaire obligent son père à la placer dans une école catholique, dirigée par les sœurs de Notre-Dame-de-la-Charité. Elle y apprend l'écriture et la musique.
En 1983, son père l'envoie à l'école de Newtown, un internat moins strict. Avec l'aide et l'encouragement de son professeur de langue irlandaise, Joseph Falvy, elle enregistre une démo de quatre chansons, avec deux reprises et deux de ses propres chansons qui apparaîtront plus tard sur son premier album.
En 1984, grâce à une petite annonce, elle rencontre Columb Farrelly. Ensemble, ils recrutent d'autres membres et forment un groupe appelé Ton Ton Macoute (baptisé du nom d'une milice haïtienne). Elle suit alors le groupe à Waterford, puis à Dublin et abandonne sa scolarité.
Le 10 février 1985, sa mère meurt dans un accident de voiture. Sinéad O'Connor est terrassée en dépit de ses rapports tendus avec celle-ci. Quelque temps plus tard, elle quitte le groupe et part à Londres.
Elle a, en 1990, une courte aventure avec Anthony Kiedis, chanteur et fondateur des Red Hot Chili Peppers, qu'elle quitta subitement; il se "vengea" avec la chanson I Could Have Lied de l'album Blood Sugar Sex Magik. En 1991, elle se marie une première fois, avec son producteur, John Reynolds, avec qui elle a un fils, Jake. En 2001, elle épouse le journaliste Nicholas Sommerlad, dont elle divorce un an plus tard. Elle aura successivement une fille, Roisin, puis un fils, Shane, avec le producteur Dónal Lunny, et un dernier fils, Yeshua Francis Neil, en 2006 avec son ancien associé, Frank Bonadio.
Elle réside aujourd'hui à la périphérie de Dublin.

Pour découvrir la suite de l'article, rendez-vous à l'adresse Wikipedia mentionnée plus haut (en jaune).


Pour écouter Perfect Indian, cliquez sur la commande verte ci-dessous.



Pour écouter Scorn not his simplicity, cliquez sur la commande verte ci-dessous.



Pour écouter Tiny Grief, cliquez sur la commande verte ci-dessous.



avatar
Martha Fodstad
Membre
Membre


Revenir en haut Aller en bas

WILLIAM SHELLER

Message  Martha Fodstad le Mer 23 Déc - 19:14

William Sheller

Source : Wikipedia (http://fr.wikipedia.org/wiki/William_Sheller)

William Sheller (au civil William Hand), né le 9 juillet 1946 à Paris, est un compositeur et chanteur français.
William Sheller, de son vrai nom William Hand, a vu le jour le 9 juillet 1946 dans le 17e arrondissement de Paris. Lorsqu’il a 3 ans, sa famille décide d’aller tenter sa chance aux États-Unis et part s’installer dans une petite ville de l’Ohio. Tout petit, William côtoie les plus grands musiciens de jazz américains, amis de ses parents qu’on l’oblige à écouter assis sans bouger ni parler pour ne pas les déranger. Ce qui lui a laissé par la suite une allergie profonde et définitive envers le jazz.
À l’âge de sept ans, William rentre définitivement en France. Il est pris en charge par sa famille maternelle travaillant dans le milieu du théâtre : sa grand-mère, ouvreuse au Théâtre des Champs-Élysées et son grand-père, chef décorateur à l'Opéra Garnier, lui permettent d’assister à des centaines de spectacles, aussi bien côté salle que côté coulisses, à « l’envers du décor » au sens strict du terme. Si bien qu’à dix ans, William a déjà décidé de son destin : il veut devenir « un petit Beethoven, sinon rien ». Ses parents approuvent le projet sans restriction, estimant « que cela devait se terminer comme ça ». L'apprenti compositeur s’initie d'abord au piano pour servir de support à ses compositions, puis il trouve un maître en la personne d’Yves Margat, ancien disciple de Gabriel Fauré. Celui-ci lui apprend non seulement le piano et la composition, mais aussi le latin, la philosophie, l’histoire, la littérature, etc. En classe de 2de, William quitte définitivement le milieu scolaire pour parfaire son enseignement musical. Lancé dans la composition de musique sérielle, qui l’ennuie profondément, il se prépare très sérieusement au Prix de Rome.

Pour découvrir la suite de l'article, rendez-vous à l'adresse Wikipedia mentionnée plus haut (en jaune).


Pour écouter Dans un vieux rock’n roll, cliquez sur la commande verte ci-dessous.



Pour écouter Le Carnet à spirale, cliquez sur la commande verte ci-dessous.



Pour écouter Rock’n roll dollars, cliquez sur la commande verte ci-dessous.



Pour écouter Un homme heureux, cliquez sur la commande verte ci-dessous.



avatar
Martha Fodstad
Membre
Membre


Revenir en haut Aller en bas

DANIEL POWTER

Message  Martha Fodstad le Mer 23 Déc - 19:15

Daniel Powter

Source : Wikipedia (http://fr.wikipedia.org/wiki/Daniel_Powter)

Daniel Robert Powter est un chanteur né le 25 février 1971. Il a grandi au sein d'une famille aisée à Vernon, en Colombie-Britannique (Canada). Powter a démontré son intérêt de chanteur à sa mère, qui était pianiste, en suivant des cours de chant dès son jeune âge.
Le premier single de Daniel Powter n'est pas sorti initialement dans son pays natal, mais en Europe. La chanson s'est classée dans les hit parades de plusieurs pays européens et a été choisie par la firme Coca-Cola pour illustrer une campagne publicitaire. De plus, Bad Day est l'une des chansons les plus populaires parmi les jeunes concurrents de l'émission American Idol.

Pour découvrir la suite de l'article, rendez-vous à l'adresse Wikipedia mentionnée plus haut (en jaune).


Pour écouter Bad Day, cliquez sur la commande verte ci-dessous.



avatar
Martha Fodstad
Membre
Membre


Revenir en haut Aller en bas

OTIS REDDING

Message  Martha Fodstad le Mer 23 Déc - 19:16

Otis Redding

Source : Wikipedia (http://fr.wikipedia.org/wiki/Otis_Redding)

Otis Redding, né le 9 septembre 1941 à Dawson (Géorgie) et mort le 10 décembre 1967 dans le Wisconsin, est un des plus grands chanteurs américains de soul music. Mort à 26 ans dans un accident d’avion, il laisse derrière lui une œuvre de seulement quelques années, bien que très dense.
Né dans la ville de Dawson, en Géorgie, il a passé toute son enfance à Macon dont il deviendra plus tard le maire d’honneur. Son père cumulait un temps partiel de prêtre et gagnait sa vie sur la base de l'armée de l'air. Comme pour beaucoup de chanteurs Noirs-Américains, l’influence religieuse de sa famille fut prédominante dans ses chansons.
Très vite, Otis Redding doit quitter l’école pour subvenir aux besoins de la famille. Entre autres petits boulots, pour six dollars la matinée, il est batteur pour les groupes de gospel du dimanche matin.
Redding grandit, reste longtemps à Macon évoluant entre sa vie familiale, capitale, auprès de sa femme Zelma. Sa rencontre avec Johnny Jenkins est une étape importante. Ce guitariste noir survolté qui jouait la guitare à l’envers (et préfigure le jeu explosif de Jimi Hendrix) lui propose de rejoindre son groupe, les Pinetoppers. À ce moment, Otis Redding n’est encore qu’un membre parmi d’autres et Johnny Jenkins la star de la scène rhythm and blues locale.

Pour découvrir la suite de l'article, rendez-vous à l'adresse Wikipedia mentionnée plus haut (en jaune).


Pour écouter The Dock of the Bay, cliquez sur la commande verte ci-dessous.



avatar
Martha Fodstad
Membre
Membre


Revenir en haut Aller en bas

BONZO DOG DOO DAH BAND

Message  Martha Fodstad le Mer 23 Déc - 19:16

Bonzo Dog Doo Dah Band

Source : Wikipedia (http://en.wikipedia.org/wiki/Bonzo_Dog_Doo-Dah_Band)

The Bonzo Dog Doo-Dah Band (also known as The Bonzo Dog Band, The Bonzo Dog Dada Band and, colloquially, as "The Bonzos") are a band created by a group of British art-school denizens of the 1960s. Combining elements of music hall, trad jazz, psychedelic rock, and avant-garde art, the Bonzos came to the attention of a broader British public through a children's television programme, Do Not Adjust Your Set.
Unusually for a band, the actual date of conception for the Bonzos is known: 25 September 1962. It was on that day that Vivian Stanshall (tuba, but later lead vocals along with other wind instruments) and fellow art student Rodney Slater (saxophone) bonded over a transatlantic broadcast of a boxing match between Floyd Patterson and Sonny Liston.
Rodney Slater had previously been playing in a trad jazz band at college with Chris Jennings (trombone) and Tom Parkinson (sousaphone). Roger Wilkes (trumpet) was the founder of the original band at the Royal College of Art, along with Trevor Brown (banjo). They slowly turned their style from more orthodox music towards the sound of The Alberts and The Temperance Seven. Vivian was their next recruit and on that day in 1962, he and Rodney christened the band, The Bonzo Dog Dada Band. Bonzo the dog was a popular British cartoon character created by artist George Studdy in the 1920s and Dada after the early 20th century art movement.
Not long after Vivian, Rodney and Tom were evicted from their shared flat, the band added two more faces to the line-up: Goldsmiths College lecturer Vernon Dudley Bohay-Nowell and his lodger, songwriter/pianist, Neil Innes. According to Neil Innes' website,[1] the Bohay-Nowell was added to Vernon Dudley's name by Vivian Stanshall.
The band had been working with drummer Tom Hedges before Rodney found Martin Ash, who later took the stage name of Sam Spoons and shortly afterwards got them their first pub gig, where they were noticed by Roger Ruskin Spear.

Pour découvrir la suite de l'article, rendez-vous à l'adresse Wikipedia mentionnée plus haut (en jaune).


Pour écouter Winchester Cathedral, cliquez sur la commande verte ci-dessous.





Dernière édition par Martha Fodstad le Mer 23 Déc - 19:38, édité 3 fois
avatar
Martha Fodstad
Membre
Membre


Revenir en haut Aller en bas

JOE DASSIN

Message  Martha Fodstad le Mer 23 Déc - 19:17

Joe Dassin

Source : Wikipedia (http://fr.wikipedia.org/wiki/Joe_Dassin)

Joseph Ira1 Dassin2, dit Joe Dassin (5 novembre 1938 à New York – 20 août 1980 à Papeete, France) est un chanteur francophone et compositeur américain et français. En tant que chanteur, il a connu plusieurs succès dans la francophonie.
Joe est le fils de Jules Dassin, réalisateur de films d'origine juive russe, et de Béatrice Launer, violoniste hongroise virtuose. Il a deux sœurs. Son grand-père était un émigré russe qui avait quitté Odessa parce qu’en Amérique, disait-on, il suffisait de se pencher pour ramasser l’or à pleines mains. Agé d'à peine 14 ans, ne parlant pas un mot d'anglais, lorsqu'à l'immigration on lui demanda son nom, il bredouilla qu'il venait d'Odessa, ce qui fut compris pour une réponse à la question et il reçut des documents d'identité portant le nom de ... "Dassin"
Pendant son enfance, il habite New York et Los Angeles. À cause du maccarthisme, ses parents s'expatrient en Europe. La famille déménage de nombreuses fois et Joe connaît beaucoup d'écoles, suivant son père dans ses tournages. Il étudie à l'Institut Le Rosey en Suisse, passe son bac à Grenoble, puis étudie l'ethnologie à l'université du Michigan. Son doctorat en poche, il revient alors en France et travaille comme technicien pour son père, puis fait quelques figurations dans ses films.
Sur la suggestion de sa première femme Maryse Massiera, qui avait demandé à Catherine Régnier, une amie de pensionnat, engagée comme secrétaire d'une maison de disques américaine tout récemment installée en France CBS Records, de graver un exemplaire d'une ballade qu'il avait interprétée en privé, il commence à enregistrer des chansons. Il devient le premier Français à signer chez une maison de disques américaine. Après des débuts difficiles, sa carrière décolle enfin lorsque Jacques Souplet, le nouveau PDG de CBS France, lui trouve celui qui deviendra son producteur et ami, Jacques Plait.

Pour découvrir la suite de l'article, rendez-vous à l'adresse Wikipedia mentionnée plus haut (en jaune).


Pour écouter A toi, cliquez sur la commande verte ci-dessous.



Pour écouter Bip-bip, cliquez sur la commande verte ci-dessous.



Pour écouter Blue country, cliquez sur la commande verte ci-dessous.



Pour écouter Ça va pas changer le monde, cliquez sur la commande verte ci-dessous.



Pour écouter Cecilia, cliquez sur la commande verte ci-dessous.



Pour écouter C’est la vie Lily, cliquez sur la commande verte ci-dessous.



Pour écouter Dans les yeux d’Émilie, cliquez sur la commande verte ci-dessous.



Pour écouter Et si tu n’existais pas, cliquez sur la commande verte ci-dessous.



Pour écouter Guantanamera, cliquez sur la commande verte ci-dessous.



Pour écouter Happy Birthday, cliquez sur la commande verte ci-dessous.



Pour écouter Il était une fois nous deux, cliquez sur la commande verte ci-dessous.



Pour écouter Il faut naître à Monaco, cliquez sur la commande verte ci-dessous.



Pour écouter La bande à Bonnot, cliquez sur la commande verte ci-dessous.



Pour écouter La Fleur aux dents, cliquez sur la commande verte ci-dessous.



Pour écouter L’Amérique, cliquez sur la commande verte ci-dessous.



Pour écouter Le Dernier slow, cliquez sur la commande verte ci-dessous.



Pour écouter Le Petit pain au chocolat, cliquez sur la commande verte ci-dessous.



Pour écouter Les Champs-Élysées, cliquez sur la commande verte ci-dessous.



Pour écouter Les Dalton, cliquez sur la commande verte ci-dessous.



Pour écouter L’Été indien, cliquez sur la commande verte ci-dessous.



Pour écouter Marie-Jeanne, cliquez sur la commande verte ci-dessous.



Pour écouter Mon village du bout du monde, cliquez sur la commande verte ci-dessous.



Pour écouter Salut, cliquez sur la commande verte ci-dessous.



Pour écouter Salut les amoureux, cliquez sur la commande verte ci-dessous.



Pour écouter Si tu t’appelles Mélancolie, cliquez sur la commande verte ci-dessous.



Pour écouter Siffler sur la colline, cliquez sur la commande verte ci-dessous.



Pour écouter Sorry, cliquez sur la commande verte ci-dessous.




avatar
Martha Fodstad
Membre
Membre


Revenir en haut Aller en bas

MIKE BRANT

Message  Martha Fodstad le Mer 23 Déc - 19:17

Mike Brant

Source : Wikipedia (http://fr.wikipedia.org/wiki/Mike_Brant)

Moshé Michaël Brand, plus connu sous le nom de Mike Brant, était un chanteur crooner polono-israélien, d'expression française, né le 1er février 1947 à Famagouste (Chypre) et décédé le 25 avril 1975 à Paris.
Il est le fils de Bronia Rosenberg, originaire de Lodz en Pologne, rescapée d'Auschwitz, et de Fichel Brand, résistant polonais originaire de Bilgoraj, de 20 ans son aîné. Ses parents se marient au sortir de la guerre puis essaient d'immigrer en Palestine mandataire, mais seront refoulés par les Britanniques dans un camp d'accueil à Famagouste à Chypre. C'est dans ce camp que naît Mike Brant. La famille Brand parvient finalement à débarquer en Israël à Haïfa fin septembre 1947 et y vit de l'agriculture dans un kibboutz en Galilée. Mike Brant ne parle qu'à l'âge de 6 ans et affirme très tôt à son entourage « plus tard, je serai vedette... ou clochard ! ». Il rentre à l'âge de 11 ans dans la chorale de son école.

Pour découvrir la suite de l'article, rendez-vous à l'adresse Wikipedia mentionnée plus haut (en jaune).


Pour écouter C’est ma prière, cliquez sur la commande verte ci-dessous.



Pour écouter Dis-lui, cliquez sur la commande verte ci-dessous.



Pour écouter Qui saura, cliquez sur la commande verte ci-dessous.



Pour écouter Rien qu’une larme dans tes yeux, cliquez sur la commande verte ci-dessous.



avatar
Martha Fodstad
Membre
Membre


Revenir en haut Aller en bas

BLONDIE

Message  Martha Fodstad le Lun 4 Jan - 22:31

Blondie

Source : Wikipedia (http://fr.wikipedia.org/wiki/Blondie_(groupe))

Blondie est un groupe de musique américain, fondé en 1974 à New York par Deborah Harry (ex-Wind in the Willows) et Chris Stein (ex-The Stilettos), qui a connu son heure de gloire à la fin des années 1970 et au début des années 1980.
Du disco au punk, en passant par la new wave ou le rap, Blondie a embrassé de nombreux styles musicaux. Parmi les succès du groupe, on peut citer Call Me (extrait de la bande originale de American Gigolo, composé par Giorgio Moroder), Denis, Heart of Glass, One Way or Another, The Tide is High ou Atomic. Leur chanson Rapture est considérée comme le premier titre de rap à s'être hissé en tête des charts.
Debbie Harry et Blondie étaient proches de la scène artistique new-yorkaise du début des années 70, en particulier d' Andy Warhol et de Keith Haring mais surtout de la scène punk-new wave branchée de l'époque avec Talking Heads et The Ramones. Les graffistes Fab Five Freddy et Jean-Michel Basquiat font même une apparition dans le vidéo-clip de Rapture.

Pour découvrir la suite de l'article, rendez-vous à l'adresse Wikipedia mentionnée plus haut (en jaune).


Pour écouter The tide is high, cliquez sur la commande verte ci-dessous.



Pour écouter Call me, cliquez sur la commande verte ci-dessous.



Pour écouter The heart of glass, cliquez sur la commande verte ci-dessous.



Pour écouter Rapture, cliquez sur la commande verte ci-dessous.




avatar
Martha Fodstad
Membre
Membre


Revenir en haut Aller en bas

DIANA ROSS

Message  Martha Fodstad le Lun 4 Jan - 22:32

Diana Ross

Source : Wikipedia (http://fr.wikipedia.org/wiki/Diana_Ross)

Diana Ross (née Diana Ernestine Earle Ross le 26 mars 1944 à Détroit, Michigan, États-Unis) est une chanteuse de soul, de pop et de rhythm and blues américaine. Plusieurs disques auxquels elle a participé sont devenus des disques d'or ou des disques de platine.
En tant que chanteuse du groupe The Supremes, de la maison de disques Motown, elle a participé à la création de plusieurs chansons populaires, dont You Can't Hurry Love, Love Child, Someday, We'll be Together et Stop! in the Name of Love. Comme artiste solo, elle a aussi obtenu maints succès, dont : Ain't no Mountain High Enough, Do You Know Where You're Going to, Love Hangover et Upside Down.

Pour découvrir la suite de l'article, rendez-vous à l'adresse Wikipedia mentionnée plus haut (en jaune).


Pour écouter Do you know where you’re going, cliquez sur la commande verte ci-dessous.



Pour écouter Upside down, cliquez sur la commande verte ci-dessous.



Pour écouter You can’t hurry love, cliquez sur la commande verte ci-dessous.



Pour écouter Endless Love (duo avec Lionel Ritchie), cliquez sur la commande verte ci-dessous.




avatar
Martha Fodstad
Membre
Membre


Revenir en haut Aller en bas

THE NEW VAUDEVILLE BAND

Message  Martha Fodstad le Lun 4 Jan - 22:33

The New Vaudeville Band

Source : Wikipedia (http://en.wikipedia.org/wiki/The_New_Vaudeville_Band)

The New Vaudeville Band was a group created by songwriter Geoff Stephens (born 1 October 1934, New Southgate, North London) in 1966 to record his novelty composition “Winchester Cathedral”, a song inspired by the dance bands of the 1920s and a Rudy Vallee megaphone style vocal. To his surprise, the song became a transatlantic hit that autumn, reaching the Top 10 in the UK and rising to #1 in the U.S. Global sales of the single were over three million, with the RIAA certification of gold disc status. The track also won a Grammy Award for Best Contemporary Song in 1967. The lead vocal was sung by John Carter, formerly of The Ivy League, who had sung on the demo of the record, which Stephens decided to keep for the commercial release. An initial long-playing album was also issued in late 1966 by Fontana Records, also titled Winchester Cathedral.
When Stephens received several requests for The New Vaudeville Band to tour, he had to put together a group, as the song was recorded by session musicians hired only for the recording session. He contacted a real group, the Bonzo Dog Doo-Dah Band, which played similar music at the time. Only Bob Kerr from that group was interested, so he left The Bonzos to help Stephens form a touring version of The New Vaudeville Band, which included original session drummer Henri Harrison. The lead singer of the touring version of the group was Alan Klein, who was billed as 'Tristram - Seventh Earl Of Cricklewood'.
In 1967, The New Vaudeville Band released the On Tour album, with the single “Peek-A-Boo”, which made the Billboard chart that February. In 1968, the group played a major role on the film soundtrack, The Bliss of Mrs. Blossom, but their novelty was beginning to wear off with the record-buying public.
The New Vaudeville Band was managed by Peter Grant. Kerr left the group following disputes with Grant. He then formed his own group, Bob Kerr's Whoopee Band, which continues to perform with Henri Harrison.

Pour écouter Winchester Cathedral, cliquez sur la commande verte ci-dessous.



avatar
Martha Fodstad
Membre
Membre


Revenir en haut Aller en bas

JIMMY CLIFF

Message  Martha Fodstad le Lun 4 Jan - 22:35

Jimmy Cliff

Source : Wikipedia (http://fr.wikipedia.org/wiki/Jimmy_Cliff)

Jimmy Cliff, de son vrai nom James Chambers, devenu depuis sa conversion à l'islam El Hadj Naïm Bachir, est un chanteur de reggae jamaïcain né le 1er avril 1948 à Sainte Catherine (Jamaïque).
C'est un des artistes reggae qui s'est le plus ouvert à d'autres formes de musique, ce qui lui a valu une très grande notoriété internationale puisqu'il toucha un public plus large. Il commence sa carrière avec un 45 tours de Ska en 1963, Miss Jamaica. Son premier album « Hard Road » sort en 1967 mais il faudra attendre le très célèbre film « The Harder They Come» pour qu'il soit vraiment découvert du public.
Ce film aujourd'hui culte avec « Country man » lui permet d'interpréter la superbe chanson « Many rivers to cross » et le grand succès « Sitting in limbo ». L'album du même nom sorti en 1972 deviendra un des albums reggae les plus vendus dans le monde. Cela va permettre à Jimmy Cliff de faire des grandes tournées internationales durant les années 1970.
L'artiste va sortir plusieurs albums durant les années 1980 comme « House of exil » en 1981 ou « Power and glory » en 1983 et"Hanging fire" en 1987. Mais ce sera le single « Reggae Night » fait dans un style beaucoup plus pop, qui relancera sa carrière de façon beaucoup plus significative.
Jimmy Cliff va alors enchaîner les albums (une dizaine au total) durant les années 1990. En 2003 « The harder they come » va être réédité en version "deluxe" et Jimmy Cliff sortira ensuite « Black magic », album dans lequel il fait de nombreux duos avec des artistes aussi diverses que Wyclef Jean (The Fugees) ou Kool & The Gang, Bernard Lavilliers, Yannick Noah et Joe Strummer dans l'album Black Magic en 2003 sorti après la mort de ce dernier.

Pour découvrir la suite de l'article, rendez-vous à l'adresse Wikipedia mentionnée plus haut (en jaune).


Pour écouter Many rivers to cross, cliquez sur la commande verte ci-dessous.



Pour écouter Many rivers to cross en boucle, employez le lecteur ci-dessous qui est réglé en position Repeat et qui permet le réglage du volume sonore.





Pour écouter Reggae Night, cliquez sur la commande verte ci-dessous.



Pour écouter Rivers of Babylon, cliquez sur la commande verte ci-dessous.



Pour écouter I can see Clearly now, cliquez sur la commande verte ci-dessous.



Pour écouter Hakuna Matata, cliquez sur la commande verte ci-dessous.



Pour écouter Melody Tempo Harmony par Bernard Lavilliers et Jimmy Cliff, cliquez sur la commande verte ci-dessous.




avatar
Martha Fodstad
Membre
Membre


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ecouter de la musique...

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 9 sur 10 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum